La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 258,01
    +2 486,64 (+6,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 019,04
    +30,94 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Elon Musk accuse Amazon de 'paralyser' son projet Starlink

·2 min de lecture
Elon Musk accuse Amazon de 'paralyser' son projet Starlink

Nouvel épisode dans la rivalité entre Elon Musk et Jeff Bezos. Les deux hommes d'affaire sont, à travers leurs entreprises, en compétition pour leurs constellations de satellites en orbite basse, censées fournir de l'internet à haut débit depuis l'espace. "Ce n'est pas rendre service au public de paralyser Starlink au profit du système de satellites d'Amazon qui ne sera pas opérationnel avant des années dans le meilleur des cas", a tweeté lundi 25 janvier Elon Musk, le patron de Tesla, mais aussi de la société spatiale SpaceX.

Cette dernière, fondée en 2002, a mis en orbite plusieurs centaines de satellites pour constituer la constellation Starlink. SpaceX demande au régulateur américain la permission de les déplacer vers une orbite plus basse. Mais Amazon s'oppose à cette requête, qui amènerait les satellites d'Elon Musk dans l'orbite de son Project Kuiper. Le géant du commerce en ligne a en effet obtenu en juillet l'approbation des autorités pour déployer une constellation de plus de 3.000 satellites en orbite basse, qui doit fournir de la connectivité aux zones actuellement non couvertes partout dans le monde.

A lire aussi — Voici comment le management de Jeff Bezos en a fait l'homme le plus riche du monde

"Les faits sont simples. Nous avons conçu le système Kuiper pour éviter des interférences avec Starlink, et maintenant SpaceX veut changer le design de son système. Ces changements ne créent pas seulement un environnement dangereux en termes de risques de collisions dans l'espace, ils augmentent aussi les interférences radio pour les clients", a réagi mardi un porte-parole d'Amazon.

"Malgré ce que dit SpaceX sur Twitter, ce sont les changements proposés par SpaceX qui paralyseraient la compétition entre les systèmes de satellites. C'est clairement dans leur intérêt d'étouffer la compétition s'ils peuvent, mais certainement pas dans celui du public", a-t-il continué.

Selon une lettre de SpaceX adressée à la Commission fédérale des communications (FCC), les modifications (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook ne recommandera plus de groupes politiques ou militants à ses utilisateurs
Apple franchit pour la première fois la barre des 100 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel
Les humains seraient incapables de contrôler une IA superintelligente, selon une étude
YouTube veut concurrencer TikTok avec Shorts en Inde et revendique déjà 3,5 milliards de vues par jour
Les manettes de la Nintendo Switch dans le viseur de plusieurs associations européennes