La bourse est fermée

Elliott publie une lettre au sujet de l’offre de Capgemini sur Altran

Elliott estime que le prix de l’offre est désormais encore moins attractif et explique son intention actuelle de ne pas apporter

Informations disponibles sur www.FairValueforAltran.com

Les fonds conseillés par Elliott Advisors (UK) Limited (ci-après dénommés « Elliott »), qui détiennent collectivement un intérêt économique dans Altran Technologies SA (« Altran » ou la « Société ») représentant près de 14 % de son capital, publient aujourd’hui une lettre détaillant leurs préoccupations concernant l’offre de Capgemini SE (« Capgemini ») sur Altran (l’« Offre »).

Elliott estime que les événements récents confortent son intention actuelle de ne pas apporter à une Offre qui ne reflète pas la vraie valeur d’Altran1. La lettre ouverte d’Elliott aux actionnaires présente les points clés suivants :

  • L’Offre de Capgemini est inappropriée. L’Offre actuelle est le résultat d’un processus déficient, ponctué d’une série de défaillances en matière de gouvernance d’entreprise. Nous considérons que le prix de 14,00 € par action ne reflète pas la juste valeur d’Altran et nécessite que les actionnaires renoncent à près de la totalité du potentiel de création de valeur lié au rapprochement entre Capgemini et Altran.
  • L’Offre est désormais encore moins attractive : la prime implicite diminue. Les marchés actions ont crû depuis l’annonce de l’Offre en juin, cependant le prix de l’Offre est resté inchangé. Selon le consensus de « break price » des analystes, la prime offerte aux actionnaires aujourd’hui n’est que de 7%, un montant nettement inférieur aux 38% qui ont été offerts dans des transactions précédentes comparables2. En outre, des actionnaires et acteurs du marché significatifs ont exprimé un sentiment de plus en plus négatif à l’égard du prix de l’Offre3.
  • Davantage d’options pour participer à la création de valeur ; moins de raisons d’apporter à l’Offre initiale. Pour Elliott, il n’y a aucune raison convaincante d’apporter à l’Offre immédiatement compte tenu (1) du potentiel de hausse à moyen terme des actions d’Altran en tant qu’entité indépendante si l’Offre échoue comparé au prix insuffisant de l’Offre4, et (2) du potentiel de création de valeur supplémentaire lié aux synergies du rapprochement pour les actionnaires qui resteront minoritaires aux côtés de Capgemini en cas de succès de l’Offre. De plus, en cas de succès de l’Offre, les engagements pris par Capgemini de rouvrir ou de redéposer l’Offre suite à la décision de la cour d’appel de Paris en mars créent en principe une optionalité additionnelle pour les actionnaires d’Altran.

Elliott continue à vivement encourager Capgemini à reconnaître la véritable valeur de ce rapprochement structurant. Elliott est convaincu qu’un prix équitable serait avantageux pour l’ensemble des actionnaires d’Altran et de Capgemini, et éviterait de nouvelles incertitudes et retards d’intégration. Dans l’intervalle, Elliott estime que tous les actionnaires d’Altran doivent être bien informés des options qui s’offrent à eux, en particulier au regard des engagements pris par Capgemini en cas de succès de l’Offre.

La lettre d’Elliott, ainsi que d’autres analyses et points de vue, peuvent être consultés et téléchargés dès maintenant sur le site www.FairValueforAltran.com. Les personnes intéressées sont encouragées à s’y rendre pour recevoir des informations complémentaires.

À propos d’Elliott
Elliott Management Corporation assure la gestion d’environ 40,2 milliards de dollars. Son fonds principal, Elliott Associates, L.P., a été fondé en 1977, ce qui en fait l’un des plus anciens fonds de sa catégorie sous gestion continue. Les investisseurs des fonds Elliott comprennent des fonds de pensions, des fonds souverains, des fonds de dotation, des fondations, des fonds de fonds et des employés de l’entreprise. Elliott Advisors (UK) Limited est une filiale de Elliott Management Corporation.

1 Les déclarations d’intention d’Elliott peuvent être consultées sur le site web de l’AMF sous les références suivantes : D&I 220C0024 (3 janvier 2020); D&I 219C2705 (12 décembre 2019); D&I 219C2175 (5 novembre 2019); D&I 219C1736 (27 septembre 2019); D&I 219C1733 (26 septembre 2019); D&I 219C1630 (18 septembre 2019), D&I 219C1158 (12 juillet 2019). Comme indiqué dans ses déclarations d’intention, l’intention finale d’Elliott ne sera arrêtée qu’en fin de période d’Offre et Elliott la fera connaitre dès qu’elle sera arrêtée conformément à la règlementation applicable.

2 Le « break price » représente l’estimation par les analystes du niveau auquel les actions d’Altran se négocieraient en cas d’échec de l’Offre. Le break price consensuel correspond à la moyenne des break prices des analyses et commentaires de l’« event-driven brokerage » de Churchill, Olivetree, United First Partners, Investec, Market Securities et Manolo, du 4 décembre 2019 au 6 janvier 2020. La liste des transactions précédentes comparables peut être consultée à la page 12 de la présentation d'Elliott intitulée « Fair Value for Altran » publiée le 27 novembre 2019 et disponible sur www.FairValueForAltran.com.

3 Des exemples de sentiments négatifs peuvent être trouvés à la page 3 de la lettre ouverte aux actionnaires publiée aujourd'hui par Elliott et disponible sur www.FairValueForAltran.com.

4 Le potentiel de hausse à moyen terme peut être trouvé à titre illustratif à la page 16 de la présentation « Fair Value for Altran » publiée le 27 Novembre 2019 par Elliott et disponible sur www.FairValueForAltran.com.

 

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200107006139/fr/

Contacts

Presse
London
Sarah Rajani CFA
Elliott Advisors (UK) Limited
+44 (0) 20 3009 1475
srajani@elliottadvisors.co.uk

Paris
Daphné Claude / Dominic Riding
Steele & Holt
+33 (0) 6 66 58 81 92 / +33 (0) 6 48 57 83 24
daphne@steeleandholt.com / dominic@steeleandholt.com

Actionnaires
Boudicca Proxy
+44 (0) 203 745 8463 / altran@boudiccaproxy.com