Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 069,99
    -440,53 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,08
    -34,24 (-2,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Elizabeth II disparue il y a un an, un hommage discret et émouvant à Bukingham Palace

Cawthra Ben/SPUS

Chaque semaine, le Royal Blog sélectionne pour vous la photo de la semaine. Ce vendredi, nous vous emmenons à Londres devant Buckingham Palace.

De quelle photo s’agit-il ?

Le cliché que nous avons retenu a été pris ce vendredi 8 septembre 2023 à Londres. On y voit plusieurs bouquets de fleurs glissés sur la grille de Buckingham Palace. Il y a là deux bouquets de roses blanches, un de jaunes, deux autres bouquets de roses combinées à d’autres fleurs, ainsi qu’un bouquet de fleurs des champs. Parmi eux, dans un cadre doré, une photo de la reine Elizabeth II souriante et saluant au balcon de son palais londonien le 5 juin 2022, dernier jour des festivités de son Jubilé de platine et sa dernière apparition à ses sujets.

Pourquoi avons-nous choisi cette photo ?

Impossible en ce 8 septembre 2023, date du premier anniversaire de la mort de la reine Elizabeth II, de ne pas choisir un tel cliché. Même si douze mois se sont écoulés depuis sa mort dans son château écossais de Balmoral à l’âge de 96 ans, la mythique souveraine reste bien vivante dans toutes les mémoires et dans le cœur des Britanniques. Et ces discrets et émouvants hommages le prouvent mieux que toute autre déclaration.

PUBLICITÉ

En outre, en observant attentivement cette image, on découvre, en arrière-plan, le long de la façade blanche du Palais de Buckingham, une petite tache rouge. Le cadrage choisi par le photographe est en effet tel qu’il laisse apparaître le garde posté devant sa guérite. Un militaire, reco...


Lire la suite sur ParisMatch