La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 756,28
    -242,76 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,0045
    -0,0047 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 761,90
    -9,30 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    21 359,22
    -2 085,89 (-8,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,33
    -31,27 (-5,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,71
    +0,21 (+0,23 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 709,31
    -256,04 (-1,97 %)
     
  • S&P 500

    4 232,75
    -50,99 (-1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1828
    -0,0105 (-0,88 %)
     

Elisabeth Borne reste la Première ministre, un nouveau gouvernement début juillet

Depuis que le parti présidentiel avait perdu sa majorité absolue au parlement aux législatives du 19 juin, le doute subsistait quant à l'avenir d'Elisabeth Borne. Les choses sont dorénavant claires : dans un entretien à l'AFP, Emmanuel Macron a indiqué avoir "décidé de confirmer (sa) confiance à Elisabeth Borne", qu'il a chargée de réfléchir à un "nouveau gouvernement d'action" pour début juillet, samedi 25 juin. Le président français, qui venait de s'entretenir avec elle, a précisé qu'il lui avait demandé de sonder les groupes politiques à l'Assemblée nationale la semaine prochaine sur un "accord de gouvernement", leur participation même à un gouvernement, leur position sur un vote de confiance à Elisabeth Borne le 5 juillet, et aussi sur le vote du budget de l'Etat à l'automne prochain.

"A mon retour (des sommets) du G7 et de l'Otan (qui se tiennent jusqu'à jeudi), la Première ministre me soumettra des propositions pour une feuille de route pour le gouvernement de la France sur les prochains mois et les prochaines années, et également pour la composition d'un nouveau gouvernement d'action au service de la France que nous mettrons en place dans les premiers jours du mois de juillet", a-t-il ajouté. Ce gouvernement pourra être rejoint par des représentants de forces politiques prêtes à coopérer avec la majorité. M. Macron a néanmoins souligné que ces discussions se feront le "cadre du projet présidentiel et de celui de la majorité présidentielle qui pourra être amendé ou enrichi". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pouvoir d'achat : les loyers plafonnés à 3,5% pendant un an
L'appel à réduire "immédiatement" la consommation d'énergie, les règles du ticket-restaurant qui vont changer à partir du 1er juillet… Le flash éco du jour
Pour la génération Z, l'anonymat en ligne est à la mode
La France plaide pour un "prix maximum du pétrole" au niveau des "pays producteurs"
Le bouclier tarifaire qui encadre les prix du gaz est prolongé jusqu'à la fin de l'année

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles