La bourse ferme dans 5 h 56 min
  • CAC 40

    7 144,24
    -22,03 (-0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 223,11
    -18,01 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0934
    +0,0023 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 910,00
    -6,30 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    21 393,92
    -548,09 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,01
    -11,30 (-2,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,68
    -0,20 (-0,26 %)
     
  • DAX

    15 409,58
    -99,61 (-0,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 836,02
    +15,86 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2247
    +0,0018 (+0,15 %)
     

Elisabeth Borne donne le coup d'envoi de la nouvelle réforme des retraites

La Première ministre Elisabeth Borne présente mardi une nouvelle réforme des retraites, un projet hautement sensible qui prévoit un décalage de l'âge légal de départ afin de rétablir les finances du régime sur le long terme, malgré des sondages d'opinion défavorables et un front syndical uni.

La Première ministre Elisabeth Borne présente mardi une nouvelle réforme des retraites, un projet hautement sensible qui prévoit un décalage de l'âge légal de départ afin de rétablir les finances du régime sur le long terme, malgré des sondages d'opinion défavorables et un front syndical uni.

Elisabeth Borne devrait annoncer un report de l'âge légal de 62 à 64 ans, à raison de trois mois supplémentaires par année, selon plusieurs médias qui citent des sources concordantes.

Le président Emmanuel Macron aurait, selon ces sources, décidé d'écarter la piste d'un décalage de l'âge légal à 65 ans, comme il l'avait promis lors de la campagne présidentielle.

A ce report d'âge s'ajouterait une accélération de la mise en oeuvre de la loi de 2014 qui prévoit l'allongement de la durée de cotisation de 42 à 43 ans pour obtenir une retraite à taux plein.

Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP Crédit : AFP
Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP Crédit : AFP

Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP

Lire aussiRéforme des retraites : les Français rejettent massivement le projet de Macron

Pour l'exécutif, cette réforme doit permettre de préserver le régime sur le long terme, alors que le déficit budgétaire pourrait atteindre 13,5 milliards d'euros en 2030, selon les hypothèses de croissance les plus favorables, puis 43,9 milliards en 2050.

Un report de l'âge légal de deux ans et un allongement de la durée de cotisation permettraient de générer 17,7 milliards d'euros en recettes supplémentaires, ce qui ramènerait le solde du régime dans le vert, à un peu moins de 5 milliards d'euros environ en 2030, selon des estimations du ministère du travail.

Cela permettrait au gouvernement de dégager des marges de manoeuvre pour financer des mesures sur la compensation de l'usure du travail et l'emploi des seniors.

La réforme sera présentée en conseil des ministres le 23 janvier, avant un examen à l'Assemblée début février.

Concessions

Privé de majorité absolue au Palais-Bourbon, le camp présidentiel a oeuvré pour convaincre les conservateurs, et en particulier Les Républicains (LR), du bien-fondé de son [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi