La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 667,95
    +547,67 (+1,71 %)
     
  • Nasdaq

    11 753,40
    +318,66 (+2,79 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0726
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 473,85
    -378,56 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,69
    -18,45 (-2,79 %)
     
  • S&P 500

    4 061,29
    +82,56 (+2,08 %)
     

Elis : chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022

Elis
Elis

Forte croissance du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 :
+26,5%, dont +24,2% de croissance organique

Confiance renforcée dans l’atteinte des objectifs 2022

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 en croissance de +26,5% à 832,8m€ : poursuite du fort rebond de l’activité en hôtellerie, nombreux succès commerciaux et bonne dynamique de prix

  • L’activité en Hôtellerie-Restauration (c. 25% du chiffre d’affaires total pré-Covid) est en net rebond au 1er trimestre, malgré l’impact négatif du variant Omicron, essentiellement au mois de janvier (reports de certains événements professionnels)

  • Nombreux gains de contrats sur l’ensemble de nos marchés finaux : nos offres en Vêtement professionnel et en Hygiène et bien-être répondent parfaitement aux changements induits par la crise sanitaire chez nos clients (besoins renforcés en matière d’hygiène, de traçabilité et de fiabilité d’approvisionnement)

  • Dans un contexte de forte inflation des coûts, la dynamique de prix est favorable sur l’ensemble de nos marchés

  • Les 6 zones géographiques du Groupe affichent une croissance organique à 2 chiffres au 1er trimestre ; la croissance organique est particulièrement forte en France (+30,8%), en Europe du Sud (+52,9%) et au Royaume-Uni & Irlande (+38,5%), zones dans lesquelles la part de l’Hôtellerie-Restauration est la plus élevée

Confiance renforcée dans les perspectives 2022 communiquées le 9 mars dernier

  • Croissance organique du chiffre d’affaires annuel 2022 attendue entre +13% et +15%, portée par le profil de croissance renforcé d’Elis, le rebond en Hôtellerie-Restauration et la dynamique des prix

  • Dans un contexte de très forte inflation des prix de l’énergie, la marge d’EBITDA 2022 est attendue à environ 33,5%

  • EBIT 2022 attendu à environ 500m€, en lien avec l’augmentation limitée des dotations aux amortissements

  • Résultat net courant par action 2022 attendu en augmentation de près de 40%, à environ 1,35€ par action

  • Free cash-flow 2022 (après paiement des loyers) attendu à environ 200m€ en raison de l’impact du fort rebond de l’activité sur le besoin en fonds de roulement et de l’augmentation du montant des investissements linge en lien avec l’inflation

  • Levier d’endettement financier attendu à environ 2,6x au 31 décembre 2022 contre 3,0x au 31 décembre 2021

Saint-Cloud, le 10 mai 2022 – Elis, un prestataire multi-services international, qui fournit des solutions de location-entretien d'articles textiles, d'hygiène et de bien-être, présent en Europe et en Amérique latine, publie ce jour son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022. Les chiffres présentés dans ce communiqué de presse n’ont pas été audités.

A l’occasion de cette publication, Xavier Martiré, Président du directoire d’Elis, a déclaré :

« Elis enregistre une très forte croissance organique au 1er trimestre 2022, à +24,2%. En Hôtellerie-Restauration, le rebond de l’activité se poursuit à un rythme légèrement plus rapide que prévu et contribue à la forte augmentation du chiffre d’affaires sur le trimestre, notamment en France, en Europe du Sud et au Royaume-Uni.

La dynamique commerciale du Groupe est très bonne sur le 1er trimestre. Nous continuons de gagner de nombreux contrats sur tous nos marchés et dans toutes nos géographies. En particulier, nos offres en Vêtements professionnel et en Hygiène et bien-être, qui répondent aux besoins accrus de nos clients en matière d’hygiène, de traçabilité, et pour une sécurité d’approvisionnement renforcée, continuent de remporter un franc succès. De plus, le taux de rétention clients est en amélioration sur le trimestre, récompensant une fois de plus la fiabilité d’Elis et sa qualité de service. Au total, la poursuite de la reprise de l’activité hotellière et les nombreuses initiatives commerciales d’Elis permettent d’atteindre, au 1er trimestre 2022, un niveau de chiffre d’affaires nettement supérieur à celui du 1er trimestre 2019, c’est-à-dire supérieur au niveau d’avant crise.

Cette bonne performance trimestrielle renforce notre confiance dans l’ensemble des perspectives pour 2022 que nous avons communiquées au mois de mars dernier, lors de l’annonce de nos résultats annuels 2021.

En sortie de crise sanitaire, le profil de croissance organique d’Elis, renforcé par les nouveaux besoins de nos clients et les perspectives de réindustrialisation en Europe, sont des garanties supplémentaires de performance du Groupe dans un contexte probable de ralentissement de la croissance du PIB en Europe. La grande résilience dont Elis a toujours fait preuve et son savoir-faire opérationnel sont d’autres atouts majeurs qui permettront au Groupe de continuer à affirmer son leadership dans tous les pays où il est présent. »

I. Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022

En millions d’euros

2022

2021

Croissance organique

Croissance externe

Effet change

Croissance publiée

France

262,1

200,4

+30,8%

-

-

+30,8%

Europe centrale

196,6

169,2

+14,1%

+1,4%

+0,7%

+16,2%

Scandin. & Eur. de l’Est

135,3

117,2

+15,2%

+1,6%

-1,4%

+15,4%

Royaume-Uni & Irlande

102,7

70,3

+38,5%

+2,5%

+5,0%

+46,0%

Europe du Sud

65,2

42,6

+52,9%

-

-

+52,9%

Amérique latine

64,2

53,0

+10,0%

+1,2%

+10,0%

+21,2%

Autres

6,8

5,5

+19,3%

-

+3,1%

+22,4%

Total

832,8

658,2

+24,2%

+1,0%

+1,3%

+26,5%

« Autres » inclut les Entités Manufacturières et les Holdings.
Les pourcentages de variation sont calculés sur la base des valeurs exactes.

Croissance organique du chiffre d’affaires mensuel au 1er trimestre 2022

Croissance organique janvier 2022

Croissance organique février 2022

Croissance organique mars 2022

France

+27,9%

+28,5%

+35,7%

Europe centrale

+12,7%

+13,9%

+15,5%

Scandinavie & Eur. de l’Est

+11,9%

+13,2%

+20,0%

Royaume-Uni & Irlande

+28,0%

+41,0%

+46,0%

Europe du Sud

+38,7%

+55,3%

+61,6%

Amérique latine

+9,8%

+11,1%

+8,8%

Autres

+4,1%

+29,6%

+19,8%

Total

+20,2%

+23,8%

+28,1%

« Autres » inclut les Entités Manufacturières et les Holdings.
Les pourcentages de variation sont calculés sur la base des valeurs exactes.

France

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires est en croissance de +30,8% (intégralement en croissance organique). L’Hôtellerie-Restauration est en net rebond, en particulier depuis le mois de février, et l’activité, en mars est revenue à un niveau inférieur de seulement 10% par rapport à celui de 2019. De plus, toutes nos lignes de métier affichent une très bonne dynamique commerciale, notamment en Vêtement professionnel et en Pest control.

Europe centrale

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la région est en croissance de +16,2% (+14,1% en croissance organique). L’activité en Santé et en Industrie est désormais supérieure aux niveaux de 2019. En Commerce & Services, l’activité reste quant à elle pénalisée par la sous-performance des entreprises de restauration collective et de facility management. Tous les pays de la zone affichent une forte croissance organique, notamment en Suisse, où la part du chiffre d’affaires réalisé en l’Hôtellerie-Restauration est élevée, et au Belux où l’ensemble de nos lignes de métier (Linge plat, Vêtement professionnel et Hygiène et bien-être) sont en forte croissance.

Scandinavie & Europe de l’Est

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la région est en croissance de +15,4% (+15,2% en croissance organique). Tous les pays de la zone sont en forte croissance. La dynamique commerciale est très bonne, en particulier au Danemark (en Linge plat), en Suède et en Norvège (en Vêtement professionnel dans les deux cas). En Santé, l’activité est désormais supérieure au niveau de 2019.

Royaume-Uni & Irlande

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la région est en augmentation de +46,0% (+38,5% en croissance organique). Le Groupe enregistre une très bonne performance en Hôtellerie-Restauration, portée par le rebond de l’activité et par une bonne dynamique de prix générale, sans que cela n’affecte notre capacité à remporter de nouveaux contrats : nous enregistrons notamment des gains sur le marché de la Santé et dans notre activité Vêtement professionnel.

Europe du Sud

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la région est en croissance de +52,9% (intégralement en croissance organique). La région, très exposée au marché de l’Hôtellerie-Restauration (plus de 60% du chiffre d’affaires 2019), bénéficie du rebond marqué de l’activité. En Vêtement professionnel, la bonne dynamique commerciale et le développement de l’externalisation se poursuivent ; l’activité en Santé et en Industrie est désormais supérieure aux niveaux de 2019.

Amérique latine

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la région est en croissance de +21,2% (+10,0% en croissance organique). La dynamique de prix est bonne et contribue fortement à la croissance du trimestre, et ce malgré le ralentissement prévu du chiffre d’affaires provenant des contrats temporaires signés pendant la crise sanitaire. L’effet change est fortement positif sur le trimestre (+10,0%).

Confiance renforcée dans les perspectives 2022 communiquées le 9 mars dernier

La poursuite de la reprise de l’activité ainsi que la pertinence de nos offres de vêtements professionnels et de services d’hygiène, qui répondent aux besoins accrus de nos clients en matière d’hygiène, de traçabilité, et pour une sécurité d’approvisionnement renforcée, nous permettent d’anticiper une croissance organique du chiffre d’affaires 2022 comprise entre +13% et +15% sur l’année. L’hypothèse de travail sous-jacente est que l’activité en Hôtellerie-Restauration sera inférieure de -20% par rapport à 2019 au premier semestre 2022, et que l’activité continuera à s’améliorer au second semestre.

Dans un contexte de très forte inflation des prix de l’énergie, la marge d’EBITDA 2022 est attendue à environ 33,5%, en prenant l’hypothèse d’une stabilisation du prix du gaz pour l’année 2022 (PEG Nord) à 100€/MWh (pour mettre les choses en perspective, ce prix moyen mensuel n’avait jamais dépassé 30€/MWh entre janvier 2010 et juillet 2021). Si le prix du gaz devait rester significativement au-dessus de ce niveau de 100€/MWh au 1er semestre 2022, nous agirions sur nos prix dès cet été, à raison de +1% d’augmentation pour chaque tranche de 30€ au-delà de 100€/MWh.

L’EBIT 2022 est attendu à environ 500m€, en lien avec l’augmentation limitée des dotations aux amortissements en 2022.

Le résultat net courant par action 2022 est attendu en augmentation de près de 40%, à environ 1,35€ par action.

Le free cash-flow 2022 (après paiement des loyers) est attendu à environ 200m€ en raison de l’impact du fort rebond de l’activité sur le besoin en fonds de roulement et de l’augmentation du montant des investissements linge en lien avec l’inflation, dont l’effet a commencé à se matérialiser dès le 2ème semestre 2021 (augmentation du prix du coton et augmentation des coûts de transport).

Le levier d’endettement financier est attendu à environ 2,6x au 31 décembre 2022 contre 3,0x au 31 décembre 2021.

Perspectives à moyen-terme

Dans toutes nos géographies, l’activité en Santé, Industrie et Commerce & Services bénéficie de la pertinence de nos produits et services dans un contexte où les besoins de nos clients ont évolué avec la crise sanitaire (croissance organique d’environ +5% en 2021 sur ces 3 marchés).

Cette dynamique, conséquence directe du besoin accru en matière d’hygiène et de traçabilité, pour des produits et services responsables, ainsi que pour une sécurité d’approvisionnement renforcée, devrait s’inscrire sur le long terme et durablement porter la croissance organique du chiffre d’affaires d’Elis.

En sortie de crise, la croissance organique normative (i.e. hors effet de reprise de l’activité en Hôtellerie-Restauration) d’Elis devrait être supérieure à +3,5%.

La baisse de marge d’EBITDA attendue en 2022 devrait s’inverser en 2023 : soit mécaniquement si le prix du gaz baisse, soit via les augmentations de prix que nous répercuterons à partir du 2ème semestre 2022.

II. Autres informations

L’économie circulaire au cœur du modèle économique d’Elis

Elis propose à ses clients des produits qui sont entretenus, réparés, réutilisés et réemployés afin d’optimiser leur utilisation et leur durée de vie. Le Groupe sélectionne ainsi ses produits textiles sur la base de critères de durabilité assurant un grand nombre de cycles de lavage et dispose également d’ateliers de réparation. Elis a la conviction que le modèle d’économie circulaire, visant notamment à réduire les consommations de ressources naturelles en optimisant la durée de vie des produits, est une solution durable pour répondre aux enjeux environnementaux actuels.

Les services proposés par Elis se positionnent notamment comme une alternative durable :

  • Par rapport à l’achat ou à l’utilisation simple des produits : en les mutualisant entre plusieurs utilisateurs ou clients, et en cherchant en permanence à améliorer les processus industriels liés à leur entretien. A titre d’exemple, l’utilisation de vêtements professionnels entretenus par Elis permet, par rapport à des vêtements entretenus à domicile ou en blanchisserie traditionnelle, de réduire les émissions de CO2 jusqu’à 37% et la consommation d’eau de 48%. (Source : EY).

  • Par rapport à des produits à usage unique, dit jetables : en proposant des solutions réutilisables, le plus souvent entretenues localement, contribuant également à l’emploi et au développement économique des territoires. A titre d’exemple, l’utilisation de tenues de bloc opératoire réutilisables dans les établissements de santé permet une baisse comprise entre 31% et 62% des émissions de CO2 en comparaison avec des tenues jetables (Source : Cleaner Environmental Systems).

Ces alternatives à des approches linéaires de consommation, permettent à nos clients d’éviter des émissions de CO2 et de contribuer à réduire leurs propres émissions.

La Fondation Ellen MacArthur estime quant à elle que « l’économie circulaire est nécessaire pour atteindre le Zéro Emissions Nettes » et que près de « 10 milliards de tonnes de CO2 (soit 20% des émissions mondiales) pourraient être réduites grâce à une transition de nos modèles vers l’économie circulaire ». (https://climate.ellenmacarthurfoundation.org)

Notations extra-financières

En 2021, Elis a maintenu une « médaille d’or » au questionnaire EcoVadis et amélioré sa performance globale (score de 72 contre 70 en 2020). Cette médaille positionne Elis dans le top 5% des 75 000 entreprises évaluées par EcoVadis.

De plus, le Groupe a atteint le score de B au questionnaire Climat du CDP (Carbon Disclosure Project), une organisation à but non-lucratif qui réalise des évaluations indépendantes sur la base des informations mises à disposition par les entreprises sur leur stratégie, gestion, performance, engagement de leurs parties prenantes sur le climat, etc…

Enfin, Elis améliore son score auprès de l’agence de notation Gaïa (83 en 2021 contre 80 en 2020), et de MSCI (6,7 en 2021 contre 5,6 en 2020).

Notre engagement Climat

Elis travaille depuis longtemps sur la réduction des consommations d’énergie et de ses émissions de CO2. Ainsi, le Groupe a réduit ses consommations d’énergie thermique par kg de linge livré de -22% entre 2010 et 2021 dans ses blanchisseries européennes, et a accéléré la transition de sa flotte de véhicule. De plus, en 2021, le Groupe a réduit de -19% ses émissions de CO2 par kg de linge livré depuis 2010, soulignant les efforts engagés depuis de nombreuses années.

Conscient des enjeux actuels liés au changement climatique, le Groupe souhaite aujourd’hui s’engager dans une démarche de réduction de ses émissions alignées avec l’Accord de Paris et contribuant à maintenir l’augmentation de température en dessous de 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels. Ainsi, le Groupe présentera en fin d’année 2022, ses objectifs climat alignés avec la méthodologie de l’initiative Science Based Target (SBT). Une fois définis, ces objectifs climat seront soumis au vote des actionnaires dans le cadre d’une résolution « Say on climate ». A la prochaine Assemblée Générale Mixte du 19 mai 2022, le Groupe proposera à ses actionnaires, via une résolution consultative, de conforter cette démarche dans laquelle le Groupe entend s’engager.

Définitions financières

  • La croissance organique du chiffre d’affaires (produits de l’activité ordinaire) du Groupe est calculée en excluant (i) les effets des changements de périmètre de consolidation des « acquisitions importantes » et des « cessions importantes » (telles que définies dans le Document d’Enregistrement Universel, le cas échéant) réalisées pendant chacune des périodes comparées ainsi que (ii) l’effet de la variation des taux de change.

  • L’EBITDA est défini comme l’EBIT, avant dotations aux amortissements net de la quote-part de subvention virée au compte de résultat.

  • Le taux de marge est défini comme l’EBITDA divisé par le chiffre d’affaires.

  • L’EBIT est défini comme le bénéfice net (ou la perte nette) avant résultat financier, charge d’impôt, quote-part dans le résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, amortissement des incorporels reconnus dans un regroupement d’entreprise, pertes de valeur sur écarts d’acquisition, autres produits et charges opérationnels, frais financiers divers (services bancaires comptabilisés dans le résultat opérationnel) et charges IFRS 2 (paiements fondés sur des actions).

  • Le free cash-flow est défini comme l’EBITDA moins ses éléments non cash et diminué de la variation de besoin en fonds de roulement, des achats de linge, des investissements industriels (nets des cessions), de l’impôt payé, des intérêts financiers payés et des paiements des passifs locatifs.

  • Le levier d’endettement financier correspond au covenant financier tel que défini dans le nouveau contrat de financement bancaire signé en 2021 : leverage ratio = endettement financier net / EBITDA, pro forma des acquisitions finalisées au cours des 12 derniers mois et après synergies.

Répartition géographique

  • France

    • Europe centrale : Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Pologne, Belgique, Autriche, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Luxembourg

    • Scandinavie & Europe de l’Est : Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Lettonie, Estonie, Lituanie, Russie

    • Royaume-Uni & Irlande

    • Europe du Sud : Espagne & Andorre, Portugal, Italie

    • Amérique latine : Brésil, Chili, Colombie

Déclarations de nature prévisionnelle

Ce document peut contenir des éléments relatifs aux perspectives du Groupe. Ces perspectives sont fondées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par le Groupe à la date du présent communiqué. Ces données et hypothèses sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et fiscal ou en fonction d’autres facteurs dont le Groupe n’aurait pas eu connaissance à la date du présent communiqué. En outre, la matérialisation de certains risques, en particulier ceux décrits au chapitre 4 « Gestion des risques et contrôle interne » du Document d’Enregistrement Universel pour l’exercice clos le 31 décembre 2021 disponibles sur le site internet d’Elis (www.elis.com), pourrait avoir un impact sur les activités, la situation financière, les résultats ou les perspectives du Groupe et donc se traduire par un écart entre les chiffres effectifs et ceux fournis ou suggérés par les perspectives présentées dans ce document. Elis ne s’engage en aucune façon à publier une mise à jour ou une révision des perspectives du Groupe ou des données, hypothèses ou estimations susmentionnées, sous réserve des exigences législatives et réglementaires applicables. Par ailleurs, la réalisation des perspectives suppose le succès de la stratégie du Groupe. Le Groupe ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie quant à la réalisation des perspectives figurant ci-dessus.

Prochaines informations

  • Assemblée générale mixte : 19 mai 2022

  • Résultats semestriels 2022 : 27 juillet 2022 (après bourse)

Contact

Nicolas Buron, Directeur des Relations Investisseurs - Tél : + 33 (0)1 75 49 98 30 - nicolas.buron@elis.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles