La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 828,80
    +230,88 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    11 081,92
    +123,37 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0553
    +0,0039 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • BTC-EUR

    16 053,48
    +2,84 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    398,58
    +3,89 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    3 964,22
    +30,30 (+0,77 %)
     

Elior Group: Résultats de l’exercice fiscal 2021-2022

Fort rebond du chiffre d’affaires et redressement progressif des marges en dépit d’une inflation persistante

PARIS, November 23, 2022--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Elior Group (Paris:ELIOR) (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732), un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie ses résultats non audités de l’exercice fiscal 2021-2022 clos au 30 septembre 2022.

Résultats de l’exercice fiscal 2021-2022

  • Chiffre d’affaires annuel de 4,45 Mds€ contre 3,69 Mds€ en 2020-2021, en croissance organique de +18,3 %, dont +9,8 % provenant du développement commercial ; chiffre d’affaires du 4ème trimestre équivalent à 95 % de 2018-2019, pré-Covid ;

  • Taux de rétention à un niveau record de 93,2 % au 30 septembre 2022, en nette hausse comparé à 91,4 % un an plus tôt ;

  • Développement commercial net de 108M€ sur l’exercice 2021-2022 avec une marge d’EBITA ajusté de 4,6 % ;

  • EBITA ajusté du Groupe proche de l’équilibre à -6M€ en excluant les pertes de Preferred Meals aux États-Unis (activité industrielle désormais arrêtée), contre -19M€ l’an dernier sur cette même base ;

  • Endettement financier net de 1 217M€ au 30 septembre 2022, contre 1 108 M€ au 30 septembre 2021 et quasi-inchangé au second semestre ;

  • Liquidité disponible au 30 septembre 2022 de 399 M€ contre 437 M€ au 30 juin 2022.

Perspectives

  • Guidance 2022-2023 :

– Croissance organique du chiffre d’affaires d’au moins 8 % ;

– Marge d’EBITA ajusté comprise entre 1,5 % et 2,0 % ;

– Dépenses d’investissement comprises entre 1,5 % et 1,7 % du chiffre d’affaires.

  • Réaffirmation des ambitions financières à horizon 2024 et des engagements RSE à horizon 2025.

Bernard Gault, président-directeur général d’Elior Group, commente :

« L’activité d’Elior rebondit fortement, portée par un excellent dynamisme commercial tout au long de l’année ainsi qu’une hausse de notre taux de rétention. Ces résultats témoignent de l’engagement des équipes pour développer des offres qui répondent aux attentes de nos clients et qui satisfont pleinement nos convives.

Les efforts de renégociation systématique de nos contrats se poursuivent à un rythme soutenu et commencent à porter leurs fruits. Cette démarche continue plus spécifiquement auprès de nos clients du secteur public, surtout en France, afin de trouver des solutions satisfaisantes.

Aux États-Unis, la fermeture de Preferred Meals, une activité industrielle trop éloignée de notre cœur de métier et qui pesait très lourdement sur les comptes du Groupe, a été réalisée avec efficacité. Le modèle d’affaires d’Elior, qui se caractérise par une faible intensité capitalistique capable de générer une croissance organique solide, en sort renforcé.

Je demeure confiant en notre capacité à retrouver rapidement le chemin d’une croissance rentable, avec la perspective d’une marge opérationnelle supérieure à son niveau d’avant-Covid en 2024.

Enfin, la revue des options stratégiques annoncée le 04 juillet dernier devrait aboutir dans les prochaines semaines. Le Conseil d’administration finalise l’examen de plusieurs scénarios en vue de choisir celui qui optimisera le positionnement stratégique du Groupe et améliorera sa situation financière. »

Activité commerciale

Au cours du quatrième trimestre 2021-2022, d’importants contrats ont été signés ou renouvelés en restauration collective et services, parmi lesquels :

– en France, Renault, Thales, Sanofi, les crèches Les Petits Chaperons Rouges, les écoles de la ville de Corbeil, l’hôpital Robert Schuman à Metz et la clinique La Ligne Bleue à Épinal ; pour Elior Services, la centrale nucléaire de Flamanville, l’hôpital privé Le Bois à Lille et le centre hospitalier de Compiègne ;

– au Royaume-Uni, BMW, Baker Hughes, Babcock, l’établissement d'enseignement secondaire The Marches à Oswestry et le complexe résidentiel Thames City à Londres ;

– aux États-Unis, WPP Group, Converse (Nike Inc.), les écoles du rectorat East Aurora et Maywood dans l’Illinois, le district Acadiana Renaissance Charter Academy en Floride, l’université Alvernia en Pennsylvanie, l’association Human Services en Californie et les résidences séniors Kane Homes en Pennsylvanie ;

– en Italie, le service des douanes à Bergame, l’hôtel Four Points by Sheraton à Padoue et le B&B Hotel Chioggia Airone à Sottomarina ;

– en Espagne, le groupe audiovisuel RTVE, les écoles de la ville de Gérone, le rectorat de Valladolid, l’assistance sociale madrilène AMAS et l’hôpital La Merced à Séville.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des activités poursuivies du Groupe s’élève à 4 451 millions d’euros sur l’année 2021-2022, contre 3 690 millions d’euros un an plus tôt. Cette augmentation de +20,6 % par rapport à l’année précédente reflète une croissance organique de +18,3 %, un effet de change favorable de +3,4 % (appréciation du dollar américain) et une variation de périmètre de -1,1 % (essentiellement liée à l’arrêt de Preferred Meals aux États-Unis et à la cession de CRCL en Inde).

Sur une base comparable, le chiffre d’affaires augmente de +15,4 %, comparé au recul de -2,9 % enregistré un an plus tôt.

En outre, le développement commercial contribue à faire progresser le chiffre d’affaires de +9,8 %, une forte amélioration par rapport à la croissance de +6,2 % déjà enregistrée l’année précédente.

Enfin, la perte de contrats représente une réduction de chiffre d’affaires de -6,8 %. Le taux de rétention ressort ainsi à 93,2 % au 30 septembre 2022, une amélioration par rapport à 91,4 % au 30 septembre 2021.

La part du chiffre d’affaires réalisée à l’international atteint 56 % contre 54 % un an plus tôt.

Chiffre d’affaires par secteur géographique:

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 1 943 millions d’euros, contre 1 711 millions d’euros il y a un an, soit une augmentation de +13,6 % sur une base publiée et +13,5 % sur une base organique (variation de périmètre immatérielle).

À l’International, le chiffre d’affaires est de 2 493 millions d’euros en 2021-2022, comparé à 1 975 millions d’euros un an auparavant, soit une augmentation de +26,2 %. Celle-ci reflète une croissance organique de +22,0 %, un effet de change favorable de +6,4 % et une variation de périmètre de -2,2 %.

Le rebond d’activité est moins marqué en France qu’à l’international du fait de l’impact plus important du variant Omicron lors du premier semestre, surtout dans le marché Enseignement, avec des protocoles sanitaires particulièrement contraignants par rapport à ce qu’avait connu la France lors des précédentes vagues Covid. A l’international, tous les pays enregistrent une croissance organique à deux chiffres. La croissance est particulièrement forte au Royaume-Uni, malgré l’impact d’Omicron.

Le segment Corporate et autres, qui comprend les activités résiduelles de concession non cédées à Areas, génère un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros, contre 4 millions d’euros l’année précédente.

Chiffre d’affaires par marché :

Le marché Entreprises a généré 1 825 millions d’euros, soit une hausse de +36,1 % par rapport à l’exercice 2020-2021, dont une croissance organique de +33,6 %. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires atteint 88 % de celui du quatrième trimestre 2018-2019 (pré-Covid), en hausse comparé aux 84 % du troisième trimestre.

Le marché Enseignement a généré 1 415 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2021-2022, soit une hausse de +16,5 % par rapport à l’année précédente, dont +15,3 % en base organique. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires atteint 109 % de celui du quatrième trimestre 2018-2019 (pré-Covid), en progression de 4 points par rapport au troisième trimestre.

Le marché Santé et social a généré 1 211 millions d’euros, soit une hausse de +6,8 % par rapport à l’exercice précédent, dont une croissance organique de +3,5 %. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires atteint 98 % de celui du quatrième trimestre 2018-2019 (pré-Covid), en hausse par rapport au niveau de 96 % atteint au troisième trimestre 2021-2022.

Le tableau ci-dessous résume le chiffre d’affaires par marché exprimé en pourcentage de celui de l’exercice 2018-2019 (pré-Covid) pour les 8 derniers trimestres écoulés, à taux de change constants.

Chiffre d’affaires exprimé en %
de 2018-2019 (*)

T1

T2

T3

T4

T1

T2

T3

T4

2020-21

2020-21

2020-21

2020-21

2021-22

2021-22

2021-22

2021-22 (**)

Entreprises

54 %

55 %

58 %

75 %

75 %

74 %

84 %

88 %

Enseignement

84 %

85 %

87 %

99 %

92 %

101 %

105 %

109 %

Santé et Social

93 %

93 %

91 %

92 %

93 %

94 %

96 %

98 %

TOTAL GROUPE

73 %

73 %

74

85 %

85 %

87 %

93 %

95 %

(*) à taux de change constants ; (**) T4 2021-2022 retraité de l’impact de l’arrêt de Preferred Meals

EBITA ajusté et résultat opérationnel courant

L’EBITA ajusté des activités poursuivies du Groupe correspond à une perte de -48 millions d’euros pour l’exercice clos le 30 septembre 2022, en amélioration comparée à une perte de -64 millions d’euros en 2020-2021. Le taux de marge d’EBITA ajusté s’améliore et s’élève à -1,1 % contre -1,7% l’an dernier.

Excluant les pertes de Preferred Meals aux États-Unis, l’EBITA ajusté ressort à -6 millions d’euros, contre -19 millions d’euros l’année précédente.

En France, l’EBITA ajusté s’établit à -27 millions d’euros, contre -21 millions d’euros en 2020-2021. La marge d’EBITA ajusté ressort à -1,4 %, contre -1,2 % un an plus tôt. La dégradation de la marge s’explique par deux principaux éléments. Le premier est le variant Omicron, dont l’impact a été évalué à un peu plus de 40M€ en termes d’EBITA ajusté. Le second concerne l’inflation et le contexte difficile de renégociation de prix des contrats du secteur public pour les acteurs de la restauration collective. Ce n’est que le 15 septembre 2022 qu’un avis du Conseil d’État a entériné le cadre légal des ajustements de prix des contrats publics dans le contexte de fortes pressions inflationnistes.

À l’International, l’EBITA ajusté totalise -3 millions d’euros, une amélioration par rapport à -22 millions d’euros l’an dernier. Le taux de marge d’EBITA ajusté est de -0,1 %, comparé à -1,1 % un an plus tôt. En excluant les pertes de Preferred Meals, l’EBITA ajusté ressort positif à hauteur de 39 millions d’euros, contre un gain de 23 millions en 2020-2021. Sur cette même base, la marge d’EBITA ajusté est donc positive aux États-Unis. Elle l’est aussi au Royaume-Uni et en Espagne et progresse également en Italie où elle est proche de l’équilibre.

Pour Corporate et autres, l’EBITA ajusté est de -18 millions d’euros pour l’exercice 2021-2022, par rapport à -21 millions d’euros un an plus tôt.

Le résultat opérationnel courant des activités poursuivies (incluant la quote-part de résultat des entreprises associées) est une perte de -69 millions d’euros sur l’exercice 2021-2022, contre une perte de -87 millions d’euros en 2020-2021.

Les charges opérationnelles nettes non courantes s’élèvent à -309 millions d’euros (contre -1 million d’euros au cours de l’exercice 2020-2021), reflétant principalement la dépréciation d’écarts d’acquisition en France et en Espagne pour -206 millions d’euros ainsi que des provisions et charges relatives à l’arrêt des activités de Preferred Meals aux États-Unis pour -74 millions d’euros.

Le résultat financier représente une charge de -26 millions d’euros, contre -44 millions d’euros un an plus tôt. Le coût de l’endettement net, en augmentation du fait de la hausse combinée de l’endettement et du taux de financement, a été compensé par un résultat de change positif.

L’impôt sur les résultats est une charge de -36 millions d’euros, comparée à une charge de -12 millions lors de l’exercice précédent. La charge d’impôt comprend la CVAE pour un montant de -9 millions d’euros, comparé à -11 millions d’euros en 2020-2021.

Compte tenu des facteurs ci-dessus, la perte nette des activités poursuivies s’élève à -440 millions d’euros, par rapport à une perte de -120 millions d’euros pour l’exercice 2020-2021.

Le résultat net part du Groupe s’établit à -427 millions d’euros, contre une perte de -100 millions d’euros un an plus tôt.

Cash-flow et endettement

Le free cash-flow opérationnel est négatif à hauteur de -34 millions d’euros pour l’exercice 2021-2022, contre un flux positif de 19 millions d’euros l’an dernier du fait de l’augmentation du besoin en fonds de roulement lié au fort rebond de la croissance organique.

Les dépenses d’investissement totalisent -64 millions d’euros, quasi-stables comparées à l’exercice précédent (-62 millions d’euros). Elles représentent 1,4 % du chiffre d’affaires, confirmant le modèle de croissance à faible intensité capitalistique du Groupe.

Le free cash-flow est négatif à hauteur de -48 millions d’euros, contre un flux positif de 13 millions d’euros en 2020-2021.

L’endettement financier net s’établit à 1 217 millions d’euros au 30 septembre 2022, contre 1 108 millions d’euros un an plus tôt et quasi-inchangé au second semestre (1 220 millions d’euros au 31 mars 2022).

Liquidité

Au 30 septembre 2022, la liquidité disponible s’élève à 399 millions d’euros, contre 437 millions d’euros au 30 juin 2022. Elle inclut 64 millions d’euros de trésorerie ainsi que 218 millions d’euros disponibles sur la facilité de crédit renouvelable d’un total de 350 millions d’euros. Les lignes de crédit disponibles restantes s’élèvent à 117 millions d’euros.

Perspectives

Depuis le début de l’exercice 2022-2023, l’activité du Groupe reste bien orientée, dans tous les pays et sur tous les marchés.

Les pressions inflationnistes restent fortes et nous poursuivons les efforts de renégociation de nos contrats engagés depuis plusieurs mois. Au 30 septembre 2022, 67 % de nos contrats avaient été renégociés avec succès, totalisant pour le Groupe 139 millions d’euros de hausses de prix sur 12 mois glissants, dont un impact de 56 millions d’euros sur l’exercice 2021-2022, soit 40 % du total. En France, du fait d’un processus de renégociation plus complexe, l’impact des hausses de prix en 2021-2022 n’a été que de 20 % du total des augmentations obtenues, d’où une montée en puissance attendue en 2022-2023, indépendamment des renégociations en cours.

Dans ce contexte, et dans l’hypothèse d’une situation sanitaire stable, nos anticipations pour l’exercice 2022-2023 s’établissent ainsi :

– Croissance organique du chiffre d’affaires d’au moins 8 % ;

– Marge d’EBITA ajusté comprise entre 1,5 % et 2,0 % ;

– Dépenses d’investissement entre 1,5 % et 1,7 % du chiffre d’affaires.

A horizon 2024, nos ambitions demeurent les suivantes :

– Croissance organique annuelle moyenne du CA d’au moins 7 % sur les deux prochains exercices ;

– Marge d’EBITA ajusté d’environ 4,0 % en 2023-2024;

– Croissance organique / Capex en pourcentage du CA entre 2 x et 3 x ;

– Reprise de la distribution de dividendes au titre de l’exercice 2023-2024.

Par ailleurs, Elior reste particulièrement attentif à la santé et au bien-être de ses convives, à la satisfaction de ses clients, au développement et à l’engagement de l’ensemble de ses collaborateurs, ainsi qu’à l’impact de ses activités sur l’environnement. Nous réaffirmons ainsi nos engagements en matière de responsabilité sociétale :

– Réduction de -12 % de nos émissions de gaz à effet de serre par repas d’ici 2025, par rapport à 2020 (scopes 1-2-3) ;

– Réduction de -30 % de gaspillage alimentaire par repas d’ici 2025 par rapport à 2020 ;

– 80 % d’électricité renouvelable d’ici 2025 et réduction des consommations énergétiques.

Elior Group tiendra une conférence téléphonique à l'attention des analystes financiers Equity le mercredi 23 novembre à 9h00, heure de Paris (CET). La conférence téléphonique sera accessible par webcast sur le site internet d'Elior Group et par téléphone :

- France : + 33 (0) 1 70 37 71 66

- Royaume-Uni : + 44 (0) 33 0551 0200

- États-Unis : + 1 212 999 6659

- Code d'accès : Elior

Si vous souhaitez participer, veuillez bien composer le numéro au moins 15 minutes à l'avance afin d'assurer une connexion rapide à la conférence téléphonique.

Une conférence téléphonique Crédit aura lieu le mercredi 23 novembre à 15h00, heure de Paris (CET). Vous pouvez vous pré-inscrire via ce lien. Une fois l'inscription effectuée, les participants recevront un code PIN personnalisé pour accéder à la conférence. La conférence téléphonique sera également retransmise sur le site internet d'Elior Group.

La retransmission des webcasts / conférences téléphoniques de 9h00 et 15h00 sera disponible sur le site internet d'Elior Group, rubrique Relations Investisseurs.

Agenda financier :

  • Jeudi 26 janvier 2023 : chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022-2023 – communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

  • Mercredi 17 mai 2023 : résultats du 1er semestre de l’exercice 2022-2023 - communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

  • Jeudi 27 juillet 2023 : chiffre d’affaires 9 mois de l’exercice 2022-2023 - communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

  • Mercredi 22 novembre 2023 : résultats annuels de l’exercice 2022-2023 - communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

Annexe 1 : Évolution du chiffre d’affaires par secteur géographique

Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

Annexe 3 : EBITA ajusté par secteur géographique

Annexe 4 : Tableau de flux de trésorerie simplifié

Annexe 5 : États financiers consolidés

Annexe 6 : Définition des indicateurs alternatifs de performance

À propos d’Elior Group

Créé en 1991, Elior Group est un des leaders mondiaux de la restauration collective et des services, et une référence dans le monde de l’entreprise, de l’enseignement, de la santé, du social et des loisirs. En s’appuyant sur des positions solides dans 5 pays, le Groupe a réalisé en 2022 un chiffre d’affaires de 4,45 milliards d’euros.

Ses 97 000 collaborateurs et collaboratrices nourrissent chaque jour 3 millions de personnes dans 20 250 restaurants sur trois continents, et assurent des prestations de services dans 2 400 sites en France.

Le Groupe s’appuie sur un modèle économique construit autour de l’innovation et la responsabilité sociétale. Depuis 2004, Elior Group est adhérent au Global Compact des Nations unies, dont il a atteint le niveau advanced en 2015.

Pour plus de renseignements : http://www.eliorgroup.com Elior Group sur Twitter : @Elior_Group

Annexe 1 : Évolution du chiffre d’affaires par secteur géographique

1er trim.

1er trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

France

489

447

9,5 %

-

-

9,5 %

International

623

498

22,5 %

-0,9%

3,5 %

25,1 %

Restauration Collective et Services

1 112

945

16,4 %

-0,5%

1,8 %

17,7 %

Corporate et Autres

4

-

n.s.

-

-

n.s.

TOTAL GROUPE

1 116

945

16,7 %

-0,5%

1,8 %

18,1 %

2em trim.

2em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

France

496

443

11,9 %

0,1%

-

12,0 %

International

625

481

25,8 %

-0,9%

5,1 %

29,9 %

Restauration Collective et Services

1 121

924

19,1 %

-0,5%

2,7 %

21,3 %

Corporate et Autres

2

-

n.s.

-

-

n.s.

TOTAL GROUPE

1 123

924

19,4 %

-0,5%

2,7 %

21,6 %

3em trim.

3em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

France

511

408

25,1 %

0,1 %

-

25,2 %

International

664

505

24,2 %

-0,3 %

7,6 %

31,5 %

Restauration Collective et Services

1 175

913

24,6 %

-0,1 %

4,2 %

28,7 %

Corporate et Autres

5

1

n.s

-

-

n.s

TOTAL GROUPE

1 180

914

25,0 %

-0,1 %

4,2 %

29,1 %

4em trim.

4em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

France

447

413

8,2%

-

-

8,2%

International

581

491

15,6%

-6,6%

9,3%

18,3%

Restauration Collective et Services

1 028

904

12,2%

-3,6%

5,1%

13,7%

Corporate et Autres

4

3

15,6%

-

-

21,5%

TOTAL GROUPE

1 032

907

12,2%

-3,5%

5,1%

13,8%

12 mois

12 mois

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

France

1 943

1 711

13,5%

0,1%

-

13,6%

International

2 493

1 975

22,0%

-2,2%

6,4%

26,2%

Restauration Collective et Services

4 436

3 686

18,1%

-1,2%

3,4%

20,3%

Corporate et Autres

15

4

273,0%

-

-

273,0%

TOTAL GROUPE

4 451

3 690

18,3%

-1,1%

3,4%

20,6%

Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

1er trim.

1er trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

Entreprises

443

316

39,6 %

-1,3 %

1,9 %

40,2 %

Enseignement

380

341

9,7 %

-

2,0 %

11,7 %

Santé et Social

293

288

-0,1 %

-

1,6 %

1,4 %

TOTAL GROUPE

1 116

945

16,7 %

-0,5 %

1,8 %

18,1 %

2em trim.

2em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

Organique

de périmètre

change

totale

Entreprises

415

301

36,6 %

-1,5 %

2,4 %

37,6 %

Enseignement

414

339

19,2 %

-

3,1 %

22,3 %

Santé et Social

294

284

1,4 %

-

2,4 %

3,8 %

TOTAL GROUPE

1 123

924

19,4 %

-0,5 %

2,7 %

21,6 %

3em trim.

3em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

Organique

de périmètre

change

totale

Entreprises

493

334

44,0 %

-0,5 %

4,1 %

47,6 %

Enseignement

379

300

21,4 %

0,1 %

4,8 %

26,3 %

Santé et Social

308

280

6,3 %

-

3,7 %

10,0 %

TOTAL GROUPE

1 180

914

25,0 %

-0,1 %

4,2 %

29,1 %

4em trim.

4em trim.

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

Entreprises

474

390

17,6%

-

3,9%

21,5%

Enseignement

242

235

10,1%

-13,7%

6,2%

2,6%

Santé et social

316

282

6,6%

-

5,5%

12,1%

TOTAL GROUPE

1 032

907

12,2%

-3,5%

5,1%

13,8 %

12 mois

12 mois

Croissance

Variations

Ecart de

Variation

(en millions d'euros)

2021-2022

2020-2021

organique

de périmètre

change

totale

Entreprises

1 825

1 341

33,6%

-0,8%

3,3%

36,1%

Enseignement

1 415

1 215

15,3%

-2,6%

3,8%

16,5%

Santé et social

1 211

1 134

3,5%

-

3,3%

6,8%

TOTAL GROUPE

4 451

3 690

18,3%

-1,1%

3,4%

20,6 %

Annexe 3.1 : EBITA ajusté par secteur géographique

(en millions d'euros)

Exercice clos

le 30 septembre

Variation

Ebita ajusté

Marge d'Ebita ajusté

2022

2021

2022

2021

France

(27)

(21)

(6)

(1,4) %

(1,2) %

International

(3)

(22)

19

(0,1) %

(1,1) %

Restauration collective et services

(30)

(43)

13

(0,7) %

(1,2) %

Corporate et autres

(18)

(21)

3

n.s

n.s.

TOTAL GROUPE

(48)

(64)

16

(1,1) %

(1,7) %

n.s. : non significatif

Annexe 3.2 : EBITA ajusté par secteur géographique excluant Preferred Meals

(en millions d'euros)

Exercice clos

le 30 septembre

Variation

Ebita ajusté

Marge d'Ebita ajusté

2022

2021

2022

2021

France

(27)

(21)

(6)

(1,4) %

(1,2) %

International

39

23

16

1,7 %

1,3 %

Restauration collective et services

12

2

10

0,3 %

0,1 %

Corporate et autres

18

(21)

3

n.s

n.s.

TOTAL GROUPE

(6)

(19)

13

(0,1) %

(0,5) %

n.s. : non significatif

Annexe 4 : Tableau de flux de trésorerie simplifié

(en millions d'euros)

Exercice clos le
30 septembre 2022
Non audité

Exercice clos le
30 septembre 2021

Excédent brut d'exploitation (EBITDA)

108

100

Acquisitions et cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(64)

(62)

Quote-part de résultat des entreprises associées

-

1

Variation des besoins en fonds de roulement

(37)

16

Autres produits et charges opérationnels non courants ayant un impact sur la trésorerie

(46)

(43)

Autres flux sans impact sur la trésorerie

5

7

Free Cash-Flow Opérationnel

(34)

19

Impôts encaissés (versés)

(14)

(6)

Free Cash-Flow

(48)

13

Annexe 5 : États financiers consolidés

Compte de résultat consolidé

(En millions d'euros)

Exercice clos le
30 septembre 2022
Non audité

Exercice clos le
30 septembre 2021

Chiffre d’affaires

4 451

3 690

Achats consommés

(1 444)

(1 134)

Charges de personnel

(2 349)

(1 992)

Charges de personnel relatives aux plans de rémunération en actions

(3)

(5)

Autres frais opérationnels

(472)

(393)

Impôts et taxes

(78)

(67)

Amortissements et provisions opérationnels courants

(156)

(167)

Dotations nettes sur actifs incorporels reconnus en consolidation

(18)

(18)

Résultat opérationnel courant des activités poursuivies

(69)

(86)

Quote-part du Groupe dans les résultats des entreprises associées

-

(1)

Résultat opérationnel courant des activités poursuivies incluant la quote-part de résultat des entreprises associées

(69)

(87)

Autres produits et charges opérationnels non courants

(309)

(1)

Résultat opérationnel des activités poursuivies incluant la quote-part de résultat des entreprises associées

(378)

(88)

Charges financières

(59)

(53)

Produits financiers

33

9

Résultat avant impôt des activités poursuivies

(404)

(132)

Impôt sur les résultats

(36)

12

Résultat net des activités poursuivies

(440)

(120)

Résultat net des activités arrêtées ou en vue de la vente

-

14

Résultat net

(440)

(106)

Attribuable aux :

Actionnaires de la société mère

(427)

(100)

Participations ne donnant pas le contrôle

(13)

(6)

(En euros)

Exercice clos le
30 septembre 2022
Non audité

Exercice clos le
30 septembre 2021

Résultat net par action (en €)

Résultat net par action des activités poursuivies

de base

(2,48)

(0,67)

dilué

(2,48)

(0,67)

Résultat net par action des activités arrêtées ou en vue de la vente

de base

-

0,09

dilué

-

0,09

Résultat net total par action

de base

(2,48)

(0,58)

dilué

(2,48)

(0,58)

Bilan consolidé actif

(En millions d'euros)

Au 30 septembre 2022
Non audité

Au 30 septembre 2021

Ecarts d'acquisition

1 577

1 731

Immobilisations incorporelles

155

197

Immobilisations corporelles

237

278

Droits d'utilisation

193

240

Autres actifs non courants

-

4

Actifs financiers non courants

118

119

Participations dans les entreprises associées

-

-

Juste valeur des instruments financiers dérivés (*)

3

-

Impôts différés

69

86

Total actif non courant

2 352

2 655

Stocks

99

96

Clients et autres créances d’exploitation

707

632

Actifs sur contrat client

-

-

Actif d'impôt exigible

6

9

Autres actifs courants

57

51

Trésorerie et équivalents de trésorerie (*)

64

80

Actifs classés comme détenus en vue de la vente

14

13

Total actif courant

947

881

Total actif

3 299

3 536

(*) Inclus dans le calcul de l'endettement financier net

Bilan consolidé passif

(En millions d'euros)

Au 30 septembre 2022
Non audité

Au 30 septembre 2021 (1)

Capital

2

2

Réserves et résultats accumulés

721

1 109

Écarts de conversion

49

(30)

Total capitaux propres – part du groupe

772

1 081

Participations ne donnant pas le contrôle

(41)

(30)

Total capitaux propres

731

1 051

Emprunts et dettes financières (*)

1 060

905

Dettes de loyers (*)

145

188

Juste valeur des instruments financiers dérivés (*)

2

-

Impôts différés

-

-

Engagements de retraite et avantages au personnel

59

89

Provisions non courantes

30

24

Autres passifs non courants

5

17

Total passif non courant

1 301

1 223

Fournisseurs et comptes rattachés

575

521

Dettes sur immobilisations

11

10

Dettes fiscales et sociales

470

484

Dette d'impôt sur le résultat

1

2

Emprunts et dettes financières (*)

11

22

Dettes de loyers (*)

54

58

Provisions courantes

52

77

Passif sur contrat client

49

49

Autres passifs courants

28

22

Passifs classés comme détenus en vue de la vente

16

17

Total passif courant

1 267

1 262

Total passif

2 568

2 485

Total du passif et des capitaux propres

3 299

3 536

Endettement financier net

1 206

1 094

Endettement financier net hors juste valeur des instruments financiers
dérivés et frais d'émission d'emprunt

1 217

1 108

(*) Inclus dans le calcul de l'endettement financier net

(1) Sans impact sur les capitaux propres, la part Groupe et la part attribuable aux participations
ne donnant pas le contrôle ont fait l’objet d’un reclassement de 21 millions d’euros relatif à Elior North America.

Tableau de flux de trésorerie

(En millions d'euros)

Exercice clos le
30 septembre 2022
Non audité

Exercice clos le
30 septembre 2021

Flux de trésorerie liés aux activités poursuivies

Résultat opérationnel courant incluant la QP de résultat des entreprises associées

(69)

(87)

Dotations aux amortissements

201

189

Dotations aux provisions

(24)

(2)

Excédent brut d'exploitation (EBITDA)

108

100

Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence

-

-

Quote-part de résultat des entreprises associées

-

1

Variation des besoins en fonds de roulement liés à l'activité

(37)

16

Autres produits et charges opérationnels non courants ayant un impact sur la trésorerie

(46)

(43)

Intérêts et charges financières versés

(49)

(28)

Impôts versés

(14)

(6)

Autres flux sans impact sur la trésorerie

5

7

Flux nets de trésorerie liés aux activités d'exploitation poursuivies

(33)

47

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités poursuivies

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(68)

(69)

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

4

7

Acquisitions d'actifs financiers

(2)

(2)

Cessions d'actifs financiers

3

-

Acquisitions de sociétés consolidées après déduction du montant de la trésorerie acquise

-

(3)

Autres flux liés aux opérations d'investissements

-

-

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités poursuivies

(63)

(67)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement des activités poursuivies

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

-

-

Achats d'actions propres

-

-

Émissions d'emprunts et dettes financières

152

868

Remboursements d'emprunts et dettes financières

(1)

(746)

Remboursements de la dette locative

(68)

(65)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement des activités poursuivies

83

57

Incidence de la variation des taux de change et autres variations

12

(7)

Variation de la trésorerie nette des activités

(1)

30

Variation Nette de la Trésorerie des activités non poursuivies

(3)

(7)

Trésorerie nette à l'ouverture

63

40

Trésorerie nette à la clôture

59

63

Annexe 6 : Définition des indicateurs alternatifs de performance

Croissance organique du chiffre d’affaires consolidé : pourcentage de croissance du chiffre d’affaires consolidé, ajusté de l’effet (i) de la variation des taux de change en appliquant la méthode de calcul décrite au paragraphe 4.2 du Document d’Enregistrement Universel, (ii) des changements de principes comptables et (iii) des variations de périmètre.

Taux de rétention : pourcentage du chiffre d’affaires de l’exercice précédent ajusté de la variation annuelle cumulée du chiffre d’affaires des contrats ou sites perdus depuis le début de l’exercice précédent.

EBITA ajusté : résultat opérationnel courant incluant la quote-part de résultat des entreprises associées retraité de la charge des options de souscription ou d’achat d’actions et des actions de performance attribuées par les sociétés du Groupe ainsi que des dotations nettes sur actifs incorporels reconnus en consolidation.

Cet indicateur reflète le mieux selon le groupe la performance opérationnelle des activités puisqu’il inclut les amortissements induits par les dépenses d’investissement inhérentes au business model du Groupe. Indicateur le plus usité dans l’industrie, il permet une comparaison du Groupe avec ses pairs.

Taux de marge d’EBITA ajusté : rapport de l’EBITA ajusté sur le chiffre d’affaires consolidé.

Free cash-flow opérationnel : somme des éléments suivants, tels qu’ils sont définis par ailleurs et enregistrés dans des rubriques individuelles (ou calculés comme la somme de rubriques individuelles) dans le tableau des flux de trésorerie des états financiers consolidés :

  • excédent brut d’exploitation (Ebitda) ;

  • acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles nettes des cessions ;

  • variation des besoins en fonds de roulement opérationnels nets ;

  • autres produits et charges opérationnels non courants ayant un impact sur la trésorerie ;

  • autres flux sans impact sur la trésorerie.

Cet indicateur reflète la trésorerie générée par les opérations.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221122005856/fr/

Contacts

Contact presse
Antonia Krpina – antonia.krpina@eliorgroup.com / +33 (0)6 21 47 88 69

Contact investisseurs
Kimberly Stewart – kimberly.stewart@eliorgroup.com / +33 (0)1 71 06 70 13