La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 760,44
    -4,38 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1719
    -0,0028 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 751,20
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    35 700,66
    -1 929,01 (-5,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 040,38
    -62,68 (-5,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,72
    +0,42 (+0,57 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 005,75
    -46,49 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 448,87
    -0,11 (-0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3679
    -0,0042 (-0,30 %)
     

Electriques, hybrides… Que valent les voitures chinoises?

·2 min de lecture

Plusieurs constructeurs automobiles chinois sont présents sur le marché français, profitant de leur savoir-faire concernant les motorisations électriques. Malgré leur prix attractifs, les Aiways, MG et Seres sont-elles de bonnes affaires? Voici notre avis.

Il aura fallu du temps pour voir les constructeurs chinois débarquer sur le Vieux Continent. Leur première participation à un salon européen remonte en effet à 2005… Et la première voiture chinoise, le MG ZS EV, n’a été commercialisé en France qu’en 2020. Pour compenser leur manque de notoriété, ces marques misent évidemment sur des prix cassés. Pour autant, les constructeurs chinois ont la réputation de disposer d’une avance technologique certaine concernant les motorisations électriques, utilisées en priorité sur les modèles vendus dans l’Hexagone. Les voitures chinoises sont-elles pour autant de bonnes affaires? Nous les avons testées pour le savoir.

Aiways, une start-up qui suit l’exemple de Tesla

Aiways est une jeune marque créée en 2017. Malgré un rapprochement signé en 2019 avec Jiangling, un important constructeur chinois, ce label n'est pas le rejeton d'un grand groupe automobile. Résultat: le fonctionnement se rapproche de celui d'une start-up, même si l'état-major est largement constitué d'ingénieurs expérimentés du monde de l'automobile. Aujourd’hui, elle ne commercialise qu’un seul modèle, le SUV familial électrique U5, qui sera bientôt rejoint par un dérivé coupé, le U6 Ion. Un seul concessionnaire est ouvert, à Paris, et il n'est pas prévu d'étendre le réseau: des conseillers commerciaux, les "Géniux", sillonnent la France à la demande des clients qui veulent essayer le véhicule. Il ne reste plus qu'à passer commande en ligne et faire confiance à l'enseigne Feu Vert, partenaire d'Aiways pour l'après-vente...

Aiways U5, un SUV familial électrique moyen

Long de 4,68 m, l’ affiche un gabarit similaire à celui d’un Peugeot 5008 ou, pour rester dans le domaine de l’électrique, à un Skoda Enyaq. La marque se concentrant purement sur les modèles électriques, ce modèle dispose d’une plateforme spécifique, qui lui permet de maximiser l’espace à bord. Une seule configuration technique est proposée: moteur électrique arrière de 204 ch et batterie de 65 kWh (dont[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Aiways U5 : pourquoi chercher en Chine le rival du Volkswagen ID.4MG ZS EV : le SUV électrique chinois low-cost à l’essaiMG EHS hybride rechargeable: le style n’est pas digne de MG, la conduite, ouiMG Marvel R: l'alternative chinoise à la Hyundai Ioniq 5GAC Aion V: cette voiture électrique charge en 8 minutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles