La bourse ferme dans 7 h 21 min
  • CAC 40

    6 624,21
    -6,94 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,55
    -3,88 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1949
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 782,70
    +6,00 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    28 568,22
    +780,74 (+2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    818,94
    +32,32 (+4,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,53
    +0,23 (+0,31 %)
     
  • DAX

    15 575,07
    -14,16 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 118,20
    +8,23 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 275,35
    +392,89 (+1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,3895
    -0,0026 (-0,18 %)
     

ElectriCity : Renault vise 500.000 voitures par an dès 2025

·1 min de lecture

Renault affiche ses ambitions pour son pôle ElectriCity des Hauts-de-France. Après la signature d'un accord avec les syndicats, le géant de l'auto a indiqué vouloir produire 500.000 voitures par an à horizon 2025. "La capacité de production est de 550.000 entre Douai et Maubeuge", a expliqué Luciano Biondo lors d'une conférence de presse. Entre voitures électriques et thermiques, "on se rapprochera de 500.000 en 2025", a-t-il souligné. Présenté par le directeur général de Renault comme la "plus grande usine de voitures électriques d'Europe", le pôle "ElectriCity" aura pour mission de fabriquer "des voitures électriques Renault performantes en termes de qualité et de coût", a souligné M. Biondo.

Douai (Nord), qui fabrique les véhicules haut de gamme de Renault, devrait lancer fin 2021 la production de la Mégane électrique ("eVision"). L'usine devrait également assurer la production de deux autres véhicules électriques dont, potentiellement, la nouvelle R5 présentée en janvier. En parallèle, Maubeuge (Nord) poursuivra la fabrication de la nouvelle version du Kangoo en différentes versions, dont une électrique. Via des partenariats, Douai devrait également accueillir la deuxième usine de batteries de France, et Ruitz (Pas-de-Calais) la fabrication de bacs de batterie (environ 60 kilos d'aluminium par voiture).

>> A lire aussi - Comment Luca de Meo veut remettre Renault sur la route du succès

"Le travail vise surtout à l'optimisation de l'outil industriel", a précisé Luciano Biondo: (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dieselgate : après Renault, Volkswagen mis en examen en France
Comment Luca de Meo veut remettre Renault sur la route du succès
Dieselgate : Renault révèle sa mise en examen pour "tromperie" mais conteste les faits
Voiture électrique : Renault choisit les Hauts-de-France pour ses usines "ElectriCity"
Hydrogène : Renault base sa coentreprise Hyvia dans les Yvelines, des utilitaires en vente dès fin 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles