La bourse ferme dans 3 h 43 min

Hausse de l’électricité : 3 solutions simples et efficaces pour baisser la facture

Hausse de l’électricité : ces solutions simples et efficaces pour baisser la facture

Le prix de l’électricité va augmenter de 2,4% à compter du 1er février prochain. Une hausse non-négligeable qui va toucher le portefeuille de millions de Français. En attendant, voici quelques solutions simples pour alléger la note.

Les tarifs réglementés de l'électricité vont augmenter de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels à partir du 1er février. En moyenne, la facture des Français devrait grimper de 21 euros par an. Une hausse importante qui s’explique, en partie, par la crise des gilets jaunes. L’an dernier, le gouvernement, sous pression, avait en effet préféré geler les tarifs pendant l’hiver. Voici comment faire quelques économies.

1. Faire jouer la concurrence

Vous avez l’impression de payer trop cher votre électricité chaque mois ? Pensez à passer au crible votre facture et surtout, n’hésitez pas à partir à la recherche du prix au kilowatt le moins élevé possible. Ouverte à la concurrence depuis 2007, la libéralisation du marché de l’électricité jusqu’alors réservée à EDF doit - normalement - s’accompagner d’une promesse de prix plus doux. 

Pour le vérifier, il suffit de faire un tour sur énergie-info et comparer toutes les offres. Il est important de “regarder le prix du kWh et de l’abonnement et non le montant des mensualités proposées par les fournisseurs. Les mensualités ne sont que le reflet d’estimations de ma facture annuelle”, précise le site.

À LIRE AUSSI >> Logement, Transport, Alimentation... 5 solutions pour faire rimer écologie et économie

En suivant ces conseils, vous pouvez économiser jusqu’à 100 euros par an. Le changement de fournisseur est toujours gratuit et n’implique aucune coupure d’électricité, ni modification technique. Le nouveau fournisseur se charge lui-même des démarches de résiliation de votre ancien contrat. Pour les réfractaires, rappelons qu’énergie-info est une institution publique indépendante des fournisseurs. 

2. Adopter les éco-gestes responsables

Éteindre son appareil électrique plutôt que le laisser en veille, dégivrer régulièrement son réfrigérateur-congélateur, éteindre la lumière en quittant une pièce, éviter de laver son linge à haute température, utiliser le mode éco de votre lave-vaisselle…. Autant de gestes simples qui permettent de grappiller quelques euros à la fin du mois. Mais ce n’est pas tout, le chauffage représente toujours le poste le plus important de la facture d’électricité des Français. 3 conseils simples pour baisser la note : 

  • Ne chauffez pas les pièces à vivre au-dessus de 19 degrés. Si tout le monde n’a pas le même ressenti, il est malgré tout préconisé de ne pas chauffer les pièces à vivre au-delà de 19 degrés. Pour la chambre elle est de 16°C. Pour la salle de bain elle se situe entre 17°C (inoccupée) et 22°C (en cas d'utilisation). “Passer de 20 ℃ à 19 ℃, c’est peut-être un pull en plus, mais c'est surtout 7 % de consommation en moins”, explique l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADME).

  • Programmez votre chauffage. Si vos équipements le permettent, programmez les plages horaires où le logement n'est pas occupé et celles où vous êtes présents. Le chauffage peut s’arrêter au moment où vous quittez votre foyer et se remettre en route juste avant que vous rentriez du travail. Vous ne chauffez plus dans le vide pendant des heures et contrôlez vos dépenses.

  • Vérifiez l’isolation de votre logement. Pour vérifier que votre logement ne possède ni trous ni fissures par lesquels la chaleur s'échapperait, vous pouvez passer un bâton d'encens ou une bougie le long des jointures des fenêtres et des portes. Le double vitrage vous permettra de minimiser la déperdition de chaleur inévitablement associée aux fenêtres. Pour les portes, pensez aux boudins au pied de la porte pour ne pas que l’air passe.

À LIRE AUSSI >> Les coupures d'électricité volontaires présentent-elles un risque pour les citoyens ?

3. Les applis sont vos amies

Gratuite, l’application ecoGator peut vous être bien utile. Elle permet de lire et traiter les informations des étiquettes énergie. Intéressé par un appareil électronique ? Scannez l’étiquette avec vote application et vous obtiendrez toutes les informations requises.

Homefriend, elle, permet de comparer vos dépenses énergétiques avec celles de foyers comparables au vôtre. L’application permet d’avoir une vue d’ensemble de votre consommation et la comparer avec des logements moins énergivores.

“Si 5 % des foyers français s'équipaient d'Ecojoko, on pourrait fermer un réacteur nucléaire”. Voici les mots du cofondateur de la start-up française. L’application prend l’utilisateur par la main et va s’occuper de détecter les appareils les moins éco-friendly de votre maison et donner des conseils sur l’attitude à adopter pour réduire la note jusqu'à 25%.

Ce contenu peut également vous intéresser :