Publicité
Marchés français ouverture 4 h 12 min
  • Dow Jones

    35 950,89
    +520,47 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 226,22
    -32,27 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    33 461,71
    -25,18 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0908
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    16 974,94
    -67,94 (-0,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    34 895,74
    +52,82 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    790,01
    +6,37 (+0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 567,80
    +17,22 (+0,38 %)
     

Elections en Turquie : le tremblement de terre va-t-il contribuer à la chute du président Erdogan

A Antakya, dans le sud de la Turquie, les habitants restent profondément meurtris par le puissant tremblement de terre de février dernier. Des milliers de morts et d'habitations détruites. C'est dans ce contexte que les habitants s'apprêtent à se rendre aux urnes dimanche pour les élections

"Nous ne vivons plus dans un village de tentes puisqu'il y avait une fuite, mais dans une camionnette, Nous attendons désormais une maison en conteneur", explique Mehmet, un commerçant.

Antakya est un traditionnellement un bastion de Recep Tayyip Erdogan. Très critiqué après le séisme, pour la lenteur des secours et les négligences de construction, le président sortant garde malgré tout de nombreux fidèles dans la région.

"Si les personnes qui dirigent le pays font du bon travail, ce qui est le cas,je voterai pour eux,je voterai pour Erdogan", souligne Emina, une commerçante.

Le tremblement de terre a fait plus de 50 000 morts en Turquie et en Syrie voisine ainsi que des millions de sans abri. Ceux qui ont tout perdu dénoncent le manque de soutien des autorités :

"Nous avons vécu beaucoup de choses, les maisons ont été détruites et nous n'avons pas d'aide. Personne n'est venu nous demander quoi que ce soit.Je voterai pour Kilicdaroglu", explique Sadet Guven

Après vingt ans au pouvoir, Recep Tayyip Erdogan pourrait tomber de son piédestal. Il est devancé dans les sondages par son rival de l'opposition Kemal Kılıçdaroğlu.

Les ruines d'Antakya symboliseront elles la chute du président Erdogan ? Verdict dimanche. L'issue du scrutin s'annonce particulièrement serré. Les derniers sondages donnent Recep Tayyip Erdogan derrière son rival de l’opposition Kemal Kılıçdaroğlu.