Marchés français ouverture 5 h 31 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 067,95
    +246,19 (+0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,1324
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    23 793,08
    +317,82 (+1,35 %)
     
  • BTC-EUR

    50 279,33
    -795,32 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,33
    +18,55 (+1,29 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Election présidentielle 2022: Michel Barnier se construit une stature française

·2 min de lecture

L’ancien Monsieur Brexit veut confirmer sa percée pour l'investiture LR à la présidentielle, lors des débats qui commencent ce 8 novembre sur LCI. Alors qu'il obtient un bon succès d'audience dans sa tournée sur le terrain.

Il y croit, . Et il compte bien le faire savoir lors des débats télévisés qui commencent ce lundi 8 novembre, sur , avec ses concurrents Les Républicains (LR) pour l'investiture à la présidentielle. La montée en puissance, lente mais continue, de cet outsider est perceptible sur le terrain. Ce vendredi 5 novembre au matin, à Tours, son café politique a vu affluer 184 sympathisants de droite. Il a fallu . “Cela devient compliqué d’organiser ces rencontres, car il y a toujours plus de monde que prévu”, fait mine de s’inquiéter l’un des membres de son équipe. Le soir, à Orléans, ce sont 120 personnes environ qui se tiennent dans la salle Eiffel, pourtant fraîche et mal éclairée, afin d’écouter le candidat putatif Les Républicains (LR) à la présidentielle.

Ce ne sont pas là les seules données arithmétiques encourageantes pour ce troisième homme, apparu à l'automne . Il revendique 702 parrainages pour le propulser au congrès LR, soit bien au-dessus de 250 signatures requises. Et les sondages eux aussi frémissent : autour de 10 % au premier tour de la présidentielle, il est le seul en progression parmi ses concurrents, et désormais dans la marge d’erreur pour doubler Valérie Pécresse.

Lire aussi

Le regard bleu de l’ex-Monsieur Brexit semble donc se faire plus ferme ; le débit de sa parole, dans ces réunions publiques dont il parsème la France entière, de Brumath (67) à Mayotte, est plus rapide ; jusqu’à son pas qui saccélère lorsquil savance vers la tribune. En cas de désignation, “j’ai pris l’engagement de rassembler tout le monde dès le lendemain du congrès autour d’un seul projet. Celui qui parvient à constituer cette unité, sera le prochain président de la République”, lance-t-il à Orléans.

Pas d’envolée lyrique, pas d’égosillement ostentatoire – surtout à la veille du premier débat télévisé avec ses concurrents LR : “Michel Barnier incarne la sobriété”, rassure Patrice Martin-Lalande, grognard du RPR, ancien député du Loir-et-Cher. “Après les effets d’estrade de M[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles