La bourse ferme dans 6 h 39 min
  • CAC 40

    6 641,29
    -60,69 (-0,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,27
    -33,65 (-0,80 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 755,60
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    38 201,12
    +531,30 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 119,38
    +10,46 (+0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,47
    +0,17 (+0,23 %)
     
  • DAX

    15 533,16
    -110,81 (-0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 055,65
    -22,70 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3720
    -0,0001 (-0,01 %)
     

El Chadaille Bitshiabu, un géant au Paris-Saint-Germain

·1 min de lecture

Une carrière ne se joue souvent pas à grand chose. Chaque année, ils sont des milliers d'enfants en France à passer des détections dans les clubs les plus huppés de leur région pour espérer un jour intégrer le centre de formation d'un club professionnel. Pour cela, il ne faut pas tomber sur un jour sans. C'est ce qui s'est passé pour El Chadaille Bitshiabu quand il a traversé l'Île de France avec son père depuis Saint-Denis, en 2016, pour faire un essai chez l'AC Boulogne-Billancourt, où sont passés des noms comme Hatem Ben Arfa, Allan Saint-Maximin ou encore Marcus Thuram pour ne citer qu'eux. Problème, le gamin de 10 ans est malade ce jour-là. Ce qu'il montre au stade Marcel Bec est loin de son niveau réel. Au point que les entraîneurs présents n'hésitent pas à le rayer de la liste.

Heureusement pour Bitshiabu, Bertrand Rebours, responsable technique de l'ACBB, a vu quelques chose de spécial chez le garçon : "J'avais assisté…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles