Marchés français ouverture 7 h 51 min
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    33 279,03
    -1 006,29 (-2,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,68
    -9,21 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

Eiffage intéressé par le rachat d'Equans, la nouvelle entité d'Engie

·1 min de lecture

Le groupe Eiffage a indiqué, jeudi 15 juillet, être intéressé par le rachat d'Equans, la nouvelle entité créée récemment par Engie en vue d'une scission de ses activités de services techniques. "Nous confirmons notre intérêt sur ce dossier, que nous étudions seuls", a indiqué le géant français du BTP à l'AFP. Outre les métiers de la construction et de l'immobilier, Eiffage a aussi une activité énergie-systèmes qui pourrait être renforcée par ce rachat.

Engie a lancé sa nouvelle entité fin juin, afin de faire sortir de son giron cette structure qui regroupe la majorité de ses activités de services techniques, couvrant de nombreux métiers (climatisation, chauffage et ventilation, électricité, numérique, mécanique, services généraux...). Avec 74.000 salariés, la structure représente un chiffre d'affaires de près de 12 milliards d'euros, selon Engie.

>> A lire aussi - Le géant du BTP Eiffage décroche un gros contrat en Allemagne pour un pont

Equans, qui fonctionne comme une entité autonome au sein d'Engie depuis le 1er juillet, a vocation à sortir du giron de l'énergéticien, qui souhaite se recentrer sur les énergies renouvelables et les infrastructures. "Nous n'avons pas encore décidé si nous allons vendre à un (groupe) stratégique ou des (groupes) stratégiques, ou à un fonds, ou des fonds, ou même mettre sur le marché l'entité", avait indiqué la directrice générale d'Engie Catherine MacGregor lors d'une audition à l'Assemblée nationale, fin juin. Elle avait également précisé devant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Spac dédié au divertissement de Pinault et Pigasse va entrer en Bourse
La secrétaire américaine au Trésor confirme qu'Amazon pourrait échapper à la taxe sur les multinationales
Japon : le Covid-19 fait flancher la Bourse de Tokyo, craintes sur les JO
WhatsApp teste une nouvelle fonctionnalité
Pour un euro symbolique, Go Sport va être racheté par un homme d'affaires bordelais

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles