Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 835,52
    -672,18 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,43
    -13,45 (-0,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Ehpad : la qualité des repas pointée du doigt par 60 millions de consommateurs

© SilviaJansen / iStock

Les Ehpad sont une nouvelle fois sous le feu des critiques. Cette fois c’est la nourriture qui est en cause : selon une enquête réalisée par 60 millions de consommateurs, les repas servis dans les Ehpad seraient si mauvais qu’à peine un quart des résidents parviendraient à finir leur assiette.

255 résidents ont répondu à cette enquête sur la qualité de leurs repas. Si la nourriture servie en Ehpad est considérée comme « assez équilibrée », les résidents déplorent qu’elle n’ait souvent « aucun goût » et évoquent des aliments « peu appétissants » voir « non identifiables ».

Les repas mixés, destinés aux résidents ayant des problèmes de mastication sont particulièrement critiqués et certains résidents soulignent que les repas sont parfois mixés par défaut.

Des repas peu appétissants, que les résidents ont du mal à finir : un quart seulement finit systématiquement son assiette, et 21 % des interrogés assurent ne jamais finir leur repas.

PUBLICITÉ

Au-delà du rapport qualité-prix, souvent pointé du doigt quand il s’agit des conditions de vie en Ehpad, la problématique de la nourriture en Ehpad débouche sur des conséquences concrètes sur la santé des résidents.

LIRE AUSSI >>  « Maman me disait “je suis seule au monde” » : la colère des familles de résidents en Ehpad

Comme l’explique Sylvie Metzelard, rédactrice en chef du magazine 60 millions de consommateurs à franceinfo, « ne pas manger ou mal manger conduit à la dénutrition ». « Cela accroît les risques de chutes et ça vous limite les défenses immunitaires. Donc vous êtes en proie à plein d’infections » énumère-t-elle.

Des budgets intenables

L’heure des repas est aussi mise en cause : en effet, les horaires fixés pour les repas, avec des dîners servis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi