Marchés français ouverture 7 h 1 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 881,53
    -146,31 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0349
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • BTC-EUR

    16 273,07
    +514,83 (+3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,87
    +12,14 (+3,12 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Ehpad: Orpea sous la pression d'actionnaires en colère

AFP/Archives - LOIC VENANCE

Alors que le fonds d’investissement Mirova a vendu toutes ses actions en deux jours fin octobre, les groupes Mat Immo Beaune et Nextstone, qui ont franchi de concert le seuil des 5% du capital du géant des Ehpad, sont décidés à peser sur la stratégie de la nouvelle direction d’Orpea. Le groupe, lui, dénonce des manoeuvres visant à aboutir à son "démantèlement".

La moutarde leur monte au nez. Les groupes Mat Immo Beaune, ancien actionnaire du groupe de maisons de retraite les Opalines, et Nextstone, spécialisé dans l'investissement non coté et l'immobilier en France -qui ont annoncé le 27 octobre dernier avoir "conclu une action de concert" et franchi à la hausse le seuil légal de 5% des parts d’Orpea par crainte de l'arrivée de fonds spéculatifs étrangers- sont bien décidés à peser sur la stratégie de la nouvelle direction du groupe d'Ehpad privés.

Et ils le font savoir. Après avoir rencontré le 30 octobre Laurent Guillot, directeur général depuis juillet dernier, et lui avoir adressé le lendemain un premier courrier révélé par Le Figaro, les deux alliés regroupés sous le nom de Concert’O ont à nouveau pris leur plume pour écrire une lettre ouverte diffusée le mardi 8 novembre dans la soirée et adressée à la direction et aux actionnaires d’Orpea. Une semaine pile avant la présentation, prévue le 15 novembre, du plan de transformation sur lequel Laurent Guillot et son nouveau "codir" s’activent depuis plusieurs semaines.

"Il se profile désormais une ruine des actionnaires"

Sauf qu’entre-temps, l'annonce le 26 octobre de l'ouverture d'une nouvelle procédure amiable de conciliation devant le tribunal de commerce de Nanterre pour renégocier la dette d’Orpea avec ses créanciers ne passe pas auprès de ces deux actionnaires frondeurs. "Les sociétés Mat Immo Beaune et Nextstone Capital, agissant de concert en tant qu’actionnaires d’Orpea, ont été très surprises des récentes déclarations d’Orpea et de ses dirigeants concernant la future restructuration de sa dette et la mise en œuvre d’un prétendu ‘ambitieux plan de redressement’ via une procédure de conciliation", écrivent-ils dans ce second courrier. Endetté à hauteur de 9,5 milliards d’euros au 30 septembre, Orpea prévoit de convertir en capital une partie de sa dette (4,3 milliards) et de lever de l’argent frais en dette et en capital auprès d’investisseurs. Ce qui diluerait f[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi