Marchés français ouverture 4 h 42 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 779,37
    +51,27 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 130,47
    -74,22 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    34 063,77
    +487,51 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,85
    +19,96 (+2,04 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Ehpad et aide à domicile : des députés de la majorité continuent à pousser pour une réforme du secteur

·1 min de lecture

Une nouvelle pierre à l’édifice d’une future loi sur le grand âge et la perte d’autonomie ? Après déjà de nombreux rapports et propositions de loi sur la question de la prise en charge des personnes âgées dépendantes, la députée la République en marche Monique Iborra vient d’apporter sa contribution. Elle a présenté, ce mercredi 23 juin lors d’une conférence de presse, une proposition de loi “Agir pour préserver l’autonomie et garantir les choix de vie de nos aînés”, soutenue par plus d’une dizaine d’autres députés de la majorité. Si elle insiste pour dire qu’il ne s’agit pas d’un coup de pression envers l’exécutif pour qu’il fasse la réforme attendue depuis plusieurs années, elle rappelle l’envie des députés de la majorité de se saisir de la question. “Ma proposition de loi n’a pas vocation à remplacer cette future grande loi, prévient d’entrée Monique Iborra. Mais comme pour le moment rien n’est arbitré sur le sujet, j’estime que mon rôle de député est de déposer cette proposition de loi”.

Si aucune annonce officielle n’a encore été faite sur la présentation d’une loi grand âge qui serait plutôt rebaptisée “Générations solidaires”, quelques pistes ont déjà fuité. Et on en retrouve plusieurs dans cette proposition de loi. Ainsi, la députée de Haute-Garonne plaide pour la mise en place d’un tarif socle de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), le regroupement en une même entité des services d’aide et de soins à domicile sous la forme d’un service polyvalent ou encore pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette autre réforme des retraites proposée par des économistes à Emmanuel Macron
Retraite : à quoi sert la commission de recours amiable ?
Allocation des travailleurs de l'amiante : conditions et montant
Agirc-Arrco : des décisions avant fin juillet pour rétablir les comptes ?
Retraite : ces trimestres qui peuvent ne servir à rien pour améliorer votre pension

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles