Marchés français ouverture 8 h 15 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1150
    -0,0095 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    33 096,20
    -179,09 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,93
    -5,57 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Egalités hommes-femmes: pourquoi la musique classique est macho

·2 min de lecture

La violoniste Marina Chiche, auteure d’un livre sur Les musiciennes de légende, pointe les difficultés de la musique classique à intégrer les artistes féminines.

L’orchestre est une entreprise comme les autres – en pire, même, pour ce qui concerne les inégalités entre hommes et femmes. Alors que le concours , de la meilleure cheffe d’orchestre, prépare sa deuxième édition à la Philharmonie de Paris, du 3 au 6 mars 2022, la violoniste porte dans le débat public ce constat inattendu : la musique serait macho. Pourtant, les chaînes hi-fi ne résonnent-elles depuis des décennies du son des voix de la Callas et d’Elisabeth Schwarzkopf, des envolées au violon d’Anne-Sophie Mutter et de Hilary Hahn, et des cadences au piano d’Hélène Grimaud et des ? “Effectivement, il y a des divas et de grandes artistes féminines, explique Marina Chiche, qui est également chroniqueuse musicale sur France Inter. Mais cela n’enlève rien au fait que l’orchestre reste un bastion masculin, avec seulement 5% de cheffes d’orchestre, selon une étude menée en 2018. Au sein de l’orchestre, il existe également de forts stéréotypes de genre : si les harpistes sont des femmes à 85%, elles ne sont que 5% parmi les cuivres. Cela vient de loin: rares sont les familles qui souhaitent que leur fille joue du tuba.”

La situation est tout aussi déséquilibrée du côté des solistes, où seulement 28% de femmes sont programmées par les orchestres de l’Hexagone, selon l’association française des orchestres. Encore ces représentations sont-elles souvent trustées par une poignée de stars. “Quant aux compositrices, elles restent introuvables dans les programmes, continue Marina Chiche. Qui a déjà entendu des oeuvres de , Augusta Holmes et Rebecca Clarck ?”

Sauvées par les paravents

Ces vérités ont sauté aux yeux – et aux oreilles – de Marina Chiche dès qu’elle a entamé, en 2019, ses recherches pour l’émission Musiciennes de légendes, réalisée pour France Musique. “J’ai commencé par retracer la biographie de Ginette Neveu, une violoniste disparue en 1949, qui compte beaucoup pour moi, raconte-t-elle. Et là, surprise : j’ai découvert une multitude de femmes pionnières qui avaien[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles