Marchés français ouverture 7 h 13 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1920
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 872,02
    -462,40 (-1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Egalité hommes-femmes: l’appel du Women’s Forum pour des politiques publiques plus inclusives

·2 min de lecture

En amont du Sommet du G7 des 11 au 13 juin, le Women’s Forum publie un baromètre alarmant réalisé avec Ipsos sur l’impact de la pandémie du coronavirus sur les femmes. Il appelle les chefs d’Etat et de gouvernement à enclencher une croissance plus inclusive.

En amont du prochain Sommet du G7, qui se tient du 11 au 13 juin au Royaume-Uni, le Women’s Forum publie un baromètre réalisé avec Ipsos pour mesurer l’impact de la crise du Covid-19 sur les hommes et les femmes dans les sept pays membres. Un coup de projecteur qui met en lumière les effets dévastateurs de la pandémie pour de nombreux hommes, et encore plus pour les femmes. Ce rapport, réalisé sous l’autorité de , déléguée spéciale du "Davos des Femmes" pour le G7 et le G20, pointe le risque de creuser encore plus les inégalités de genre à la sortie de la crise. D’où l’appel du Women’s Forum aux chefs d’Etat et de gouvernement à passer à l’action pour faire naître une économie plus inclusive.

Des inégalités femmes/hommes en forte hausse

Peur de l’avenir, peur d’aller dans les hôpitaux, mais aussi obligation de faire plus de choses à la maison et manque de temps pour s’occuper de sa propre santé: plus de la moitié de la population est concernée, révèle le baromètre Women’s Forum-Ipsos. "Nous n’imaginions pas un tel niveau de sévérité, souligne Etienne Mercier, directeur du pôle Opinion et Santé chez Ipsos. Tous les domaines de la vie sont impactés." Près d’un tiers des personnes interrogées disent aussi avoir subi une perte de pouvoir d’achat et même coupé dans leurs dépenses de santé. Elles ont le sentiment que personne ne les aide et souffrent d’une perte de confiance en elles.

"Nous avions effectué une première mesure fin août/début septembre 2020, indique Etienne Mercier. C’est sur les inégalités entre les hommes et les femmes que la situation s’est le plus aggravée." Si, en moyenne, 55% des personnes interrogées disent avoir été victimes de burn-out, d’anxiété et/ou de dépression depuis le début de la pandémie (chiffre en hausse de 2% par rapport au baromètre de 2020), l’écart entre les femmes et les hommes est de 9 points, avec 59% des femmes et 50% des hommes, les écarts les plus importants se situant au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Canada (voir [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles