Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 618,54
    +72,72 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,82
    -2,02 (-0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Effraction électronique : pourquoi les assurances ont du mal à rembourser

Dimco/Adobe Stock

C’est un angle mort administratif et judiciaire qui gagnerait à être élucidé. Car le cas de Romain Engerran n’est probablement pas le seul. Interrogé par L’Impartial, cet artisan plombier de Chaumont-en-Vexin, dans l’Oise, a été victime, mardi 26 mars, d’un vol, alors qu’il intervenait depuis moins de quarante minutes chez un client à Gisors. «Lorsque je me suis approché de mon camion, j’ai tout de suite remarqué quelque chose d’étrange : la lance du nettoyeur haute pression dépassait de la porte», explique-t-il alors. La note est salée : elle s’élève à plus de 15 000 euros de préjudice.

Problème, il ne peut constater aucune effraction sur les portes. «Les voleurs agissent désormais avec des clés encodées à distance», précise l’individu. Et à cet égard, les assurances refusent de le rembourser. Car si les méthodes des malfaiteurs se perfectionnent, les assurances n’ont pas encore pris le pli et les contrats restent identiques. Et une effraction doit toujours rester constatable.

Selon L’Impartial, ce type de vols se multiplie dans le secteur. «Ici, on est à la campagne, on n’imagine pas que ce genre de chose puisse arriver», s’étonne encore Romain Engerran, qui va désormais mieux se protéger. «Pour ne pas subir une deuxième fois ce type de vol, j’ai équipé mon camion de serrures extérieures qui se verrouillent manuellement et un système d’alarme devrait suffire à protéger mon équipement.»

Il a également pu bénéficier de la générosité de ses clients, qui ont ouvert une cagnotte permettant (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jobs d’été : quelles sont les filières à privilégier ?
Artus, nouveau roi du box-office avec «Un p’tit truc en plus» : la recette d’un succès surprise
Contrôlée par la SNCF, une passagère partage sur les réseaux sociaux sa mésaventure
Cyberattaque de l'hôpital de Cannes : qui est Dmitry Khoroshev, le leader du groupe de hackers Lockbit ?
Boeing : un 767 atterrit en urgence après une panne du train d’atterrissage