La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 274,02
    -1 683,25 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Voici les effets secondaires les plus fréquents pour chaque vaccin contre le Covid-19

·1 min de lecture

ll est normal de ressentir une gêne après l'injection d'un vaccin contre le Covid-19. Dès que le sérum pénètre dans votre bras, votre flux sanguin augmente et vos défenses immunitaires se précipitent sur le virus. Il peut en résulter une douleur au point d'injection, l'effet secondaire le plus courant des trois vaccins autorisés aux États-Unis. La réaction est plus fréquente après les vaccins de Pfizer et Moderna que celui de Johnson & Johnson.

Moins de 50 % des participants à l'essai clinique de Johnson & Johnson ont signalé une douleur au point d'injection, contre 92 % des participants à Moderna et 84 % des participants à Pfizer. Dans le cas d'AstraZeneca, vaccin autorisé en Europe mais pas encore aux Etats-Unis, la sensibilité au point d'injection était la plus fréquente, touchant 64 % des participants à l'essai. Environ 54 % des participants ont quant à eux signalé une douleur au point d'injection.

Lorsque notre système immunitaire détecte les ingrédients d'un vaccin, il libère également des substances chimiques inflammatoires pour nous protéger. Ce qui explique pourquoi certains patients ont de la fièvre, des douleurs musculaires, ressentent une grande fatigue ou des maux de tête peu après l'injection.

La fatigue était le deuxième effet secondaire le plus fréquent dans les essais de Moderna et de Pfizer. Près de 69 % des participants de Moderna et 63 % des participants de Pfizer l'ont signalée. Mais les maux de tête étaient légèrement plus fréquents que la fatigue chez les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Europe va recevoir 50M de doses supplémentaires du vaccin Pfizer ce trimestre
Cette carte interactive vous permet de savoir où voyager selon votre localisation et les règles sanitaires en vigueur
Alibaba et les géants de la tech, nouvelles cibles de Pékin
Johnson & Johnson retarde le déploiement de son vaccin en Europe après sa suspension aux États-Unis
Un superyacht destiné à étudier le changement climatique propose des billets à 3M$