La bourse ferme dans 4 h 4 min
  • CAC 40

    6 129,48
    +82,17 (+1,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 575,51
    +36,63 (+1,04 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0590
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 823,30
    -1,50 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 820,32
    -516,52 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,54
    -3,26 (-0,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,49
    +1,92 (+1,75 %)
     
  • DAX

    13 315,94
    +129,87 (+0,98 %)
     
  • FTSE 100

    7 348,85
    +90,53 (+1,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2246
    -0,0024 (-0,20 %)
     

Education: Emmanuel Macron veut une "révolution culturelle" dans la méthode

Sebastien NOGIER / POOL / AFP

Le président Emmanuel Macron a prôné jeudi une "révolution culturelle" dans l'éducation, défendant une "nouvelle approche" qui s'appuie sur le terrain pour donner aux enseignants "la liberté de construire leur projet".

Le président Emmanuel Macron a prôné jeudi une "révolution culturelle" dans l'éducation, défendant une "nouvelle approche" qui s'appuie sur le terrain pour donner aux enseignants "la liberté de construire leur projet".

Le chef de l'Etat a annoncé vouloir généraliser à tout le territoire l'approche de "l'école du futur", expérimentation pédagogique menée à Marseille, lors d'un déplacement aux côtés du ministre de l'Education Pap Ndiaye, dans l'un des 59 établissements concernés par ce projet.

"Ce projet +Marseille en grand+ préfigure ce qu'on veut faire dans le pays tout entier, qui est au fond d'inverser la pyramide" et de s'appuyer sur les enseignants pour des idées de projets, a indiqué Emmanuel Macron. "On va fixer des objectifs (...), on va mettre plus de moyens et on va donner une feuille blanche aux enseignants en leur disant +vous allez la bâtir de manière un peu différente (...) Vous allez bâtir des projets nouveaux pour répondre aux problèmes qui sont les vôtres+".

Il a affirmé vouloir "mettre en place" un "fonds national" pour "innover", avec de manière régulière "des concertations, analyses de résultats, évaluations".

Il a indiqué que "dans les prochaines semaines, d'abord on va avoir autour de la Première ministre (...), un grand travail de réorganisation nationale". "J'y reviendrai dans les prochains jours", a-t-il dit.

"Ensuite, sur l'Education nationale nous aurons un travail pendant plusieurs semaines où il faudra bâtir en quelques sortes les fondements, la grammaire de base de ce qu'est cette nouvelle approche".

"Il y aura une partie d'amélioration de la rémunération des enseignants inconditionnelle" et "il y aura un pacte nouveau qui sera proposé aux enseignants", a-t-il détaillé, reprenant une formule largement utilisée lors de sa campagne pour expliquer qu'une partie de la hausse des rémunérations serait conditionnée à de nouvelles missions.

"C'est exactement ce qui a été fait là", à Marseille. "Ils ont eu des décharges horaires, ils ont des rému[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles