La bourse est fermée

Edouard Philippe défend la réforme des retraites

1 / 2

Edouard Philippe défend la réforme des retraites

Le Premier ministre prévient: "Je vois bien que tout le monde voit arriver Noël avec inquiétude. Noël, c'est un moment important. Mais il faudra que chacun prenne ses responsabilités. Je ne crois pas que les Français accepteraient que certains puissent les priver de ce moment", déclare le chef du gouvernement dans un entretien au Parisien, après dix jours d'un mouvement perturbant fortement les transports.
    
"Je ne dirais pas que tout le pays est en grève. Ce n'est pas un blocage total, mais c'est pénible. Le droit de grève existe, mais cet impact sur des millions de Franciliens, notamment, c'est aussi ce qui est recherché par certaines organisations syndicales", condamne-t-il.
    
Le Chef du gouvernement revient sur l'impact économique de cette mobilisation contre la réforme: "Il y a une gêne importante sur certains secteurs, l'hôtellerie, le tourisme, le commerce, mais pas de blocage total. J'ai en tout cas demandé à Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances, de faire le point avec les commerçants pour suivre au jour le jour l'impact sur leur chiffre d'affaires. Nous étudions notamment des mesures de lissage pour le paiement de leurs cotisations sociales, afin qu'ils arrivent à passer le cap. On l'avait déjà fait au moment des Gilets jaunes".

Edouard Philippe défend également l'âge d'équilibre, l'un des principaux points de contestation: "On veut créer un système qui laisse la place aux choix individuels....

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi