La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 981,72
    +1 440,09 (+2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

EDITO. Il est inadmissible que les soignants ne jugent pas ultra-prioritaires d'être vaccinés

·1 min de lecture

Bonjour Hervé Gattegno. Vous revenez ce matin sur un débat qui monte : faut-il obliger les personnels soignants à se faire vacciner? Le ministre de la Santé, Olivier Véran, leur demande de le faire "rapidement" et vous publiez dans le JDD ce matin un appel de toutes les professions de santé qui va dans le même sens. Et cette situation vous indigne. Pourquoi?
Imaginez que le ministre de l’Education nationale en soit réduit à demander aux enseignants de parler correctement le Français ; qu’est-ce qu’on dirait? La comparaison vaut ce qu’elle vaut, mais nous affrontons une pandémie gravissime, qui a fait 300.000 morts en un an ; le nombre de contaminations augmente chaque jour, les hôpitaux sont de nouveau au bord de la saturation. Et le virus se transmet énormément dans les hôpitaux, on le sait – le Covid est même devenu la première maladie nosocomiale en France. Donc il est inadmissible que les personnels soignants ne jugent pas ultra-prioritaires d’être vaccinés. Parce qu’ils ne prennent pas leur part dans le ralentissement de l’épidémie ; et qu’en plus ils envoient un signal catastrophique : leur défiance est aussi contagieuse que le virus.

Lire aussi - Alain Fischer au JDD : "L'efficacité des vaccins est désormais certaine"

Est-ce que la solution consiste à rendre la vaccination obligatoire pour les médecins et les infirmiers? Apparemment, le gouvernement ne veut pas en arriver là…
C’est délicat parce qu’on ne veut pas braquer des personnels qui sont en première ligne – et ...


Lire la suite sur LeJDD