EDF: ne déciderait sur Hinkley Point qu'en 2013.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
E2F.BE27,810,00
EDF.PA29,000,50

(CercleFinance.com) - EDF (Paris: FR0010242511 - actualité) aurait reporté sa décision concernant la construction ou non d'une centrale électronucléaire à Hinkley Point, au Sud-Ouest de l'Angleterre, d'après le Guardian.

Citant des sources proches du projet, le quotidien britannique indique que l'électricien tricolore ne rendrait son verdict qu'en avril prochain, alors qu'il affirmait précédemment vouloir prendre sa décision avant fin 2012.

Le Guardian met en relation ce report probable avec la semaine difficile qu'EDF a traversée, avec en particulier l'annonce d'une hausse de deux milliards d'euros du coût de construction estimé de l'EPR de Flamanville.

Pour mémoire, cette annonce a été suivie d'un retrait du projet de son partenaire italien Enel (Madrid: ENE.MC - actualité) , auquel le Français devra reverser sa mise en capital de 613 millions d'euros avec intérêts.

De plus Moody's a abaissé la perspective de la note 'Aa3 (SNP: ^AA3Y - actualité) ' d'EDF, de 'stable' à 'négative', notamment après une décision du Conseil d'Etat sur les tarifs de l'électricité.

'Le risque d'un retrait de Centrica (Xetra: A0DK6K - actualité) , partenaire britannique d'EDF, doit peser dans la balance', ajoute par ailleurs un analyste d'Aurel BGC en réaction à l'article du Guardian.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.