La bourse ferme dans 6 h 27 min
  • CAC 40

    6 271,90
    -86,84 (-1,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 661,18
    -47,21 (-1,27 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0710
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 856,20
    +8,40 (+0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    27 255,33
    -1 279,76 (-4,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,13
    -22,74 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,00
    -0,29 (-0,26 %)
     
  • DAX

    14 033,07
    -142,33 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 471,74
    -41,70 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2489
    -0,0099 (-0,79 %)
     

EDF a multiplié la facture d'électricité de cette entreprise par cinq

"Si cette hausse est appliquée, je n'ai plus qu'à mettre la clé sous la porte". Pour Jean-Didier Séguier, patron de la Société de fabrication d'outillage de la Brie (SFOB), la situation est critique, relate Le Parisien. Et pour cause, sa facture d'électricité a explosé. Depuis le mois de janvier, la facture est passée de 18.000 euros par mois à quasiment 100.000 euros relèvent nos confrères. La faute à un renouvellement de contrat qui s'est mal passé.

Tout remonte à mars 2021. Le contrat de la société avec EDF arrive à échéance. Le patron veut donc le renouveler et répond par l'affirmative à une proposition chiffrée du fournisseur d'énergie. Problème, il ne parvient à le faire "par voie numérique", donc envoie un courrier à EDF. "J'ai envoyé un simple courrier et pas un recommandé. Ça a été mon erreur", concède-t-il. De l'autre côté, EDF dit ne jamais l'avoir reçu, et le fournisseur le recontacte en janvier dernier pour faire une nouvelle proposition. Celle-ci est 2,5 fois plus cher, explique Jean-Didier Séguier. Il refuse, alors EDF passe la société en "hors contrat".

Et c'est bien ce qui a fait grimper la note car les tarifs ont finalement été multipliés par cinq. Selon Le Parisien, le prix au kilowattheure (kWh) est passé de 9 à 44 euros. "C'est complètement délirant", lâche-t-il. Face aux factures reçues depuis la mi-mars, le patron estime ne pas pouvoir assumer ces frais et a fait opposition auprès de sa banque et a peur désormais que l'électricité lui soit coupée. Ce qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aides sociales : le versement automatique voulu par Emmanuel Macron "est possible"
Déclaration de revenus : flat tax ou barème de l’impôt, voici comment choisir
Hausse des prix : gaz, carburant, électricité... cet élu dénonce un "racket"
Livret A, PEL, assurance vie… le classement des placements préférés des Français
Frais bancaires : la banque la moins chère en 2022 pour les cadres supérieurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles