La bourse ferme dans 4 h 6 min
  • CAC 40

    6 536,63
    +64,28 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 762,10
    +36,71 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0198
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 798,30
    +7,10 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 607,92
    +893,35 (+3,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,89
    +24,67 (+4,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,47
    -1,54 (-1,73 %)
     
  • DAX

    13 680,05
    +106,12 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 475,26
    +35,52 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2102
    +0,0032 (+0,26 %)
     

EDF: L'Etat veut supprimer le plafond du salaire du prochain patron

CHARLES PLATIAU

L'Etat français veut supprimer le plafond du salaire du prochain patron d'EDF afin de trouver le meilleur profil pour diriger le groupe d'énergie et succéder à son PDG Jean-Bernard Lévy.

Afin de trouver le meilleur profil pour diriger le groupe d'énergie et succéder à son PDG Jean-Bernard Lévy, l'Etat français veut supprimer le plafond du salaire du prochain patron d'EDF, rapporte jeudi le journal Les Echos.

Selon le quotidien, l'exécutif songe à modifier ou abroger le décret qui plafonne la rémunération des patrons d'entreprises publiques à 450.000 euros.

"L'idée consisterait à faire sauter le plafond de la rémunération du patron d'EDF fixé à 450.000 euros par an comme dans toutes les autres entreprises publiques", a déclaré aux Echos une source au fait du sujet. "Il faudrait soit remonter ce plafond, soit abroger ce décret", a encore dit la source.

Le ministère de l'Economie n'a pas souhaité commenter ces informations. L'Etat et Jean-Bernard Lévy ont pris début juillet la décision conjointe de lancer dès à présent le processus de succession de Jean-Bernard Lévy à la tête du groupe.

EDF a indiqué dans un communiqué que le nouveau PDG d’EDF, lorsqu’il sera nommé, pourra prendre ses fonctions avant la fin du mandat de Jean-Bernard Lévy, fixée au plus tard le 18 mars 2023, compte tenu de la limite d’âge fixée par les statuts de la société.

Le gouvernement français a en outre annoncé la semaine dernière qu'il prévoit de lancer une offre de 9,7 milliards d'euros pour monter à 100% du capital d'EDF, ce qui donnera à l'exécutif les coudées franches pour diriger l'énergéticien en pleine crise énergétique en Europe sur fond d'invasion russe de l'Ukraine.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles