La bourse ferme dans 3 h 44 min
  • CAC 40

    6 510,48
    -12,96 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 748,15
    -1,20 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0336
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 809,70
    -4,00 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    23 768,69
    +1 244,27 (+5,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    578,28
    +47,06 (+8,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,60
    +0,67 (+0,73 %)
     
  • DAX

    13 706,30
    +5,37 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 480,72
    -26,39 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2214
    -0,0004 (-0,03 %)
     

EDF: l'Assemblée nationale approuve la renationalisation, mais veut un débat sur l'avenir énergétique

L'Assemblée nationale a soutenu le financement par l'Etat de la renationalisation à 100% d'EDF, annoncée en juillet par la Première ministre Elisabeth Borne.

En réclamant un débat plus vaste, l'Assemblée nationale a soutenu mardi 26 juillet le financement par l'Etat de la renationalisation à 100% d'EDF, une opération à 9,7 milliards d'euros destinée à sortir le groupe de son ornière financière et industrielle. Les députés ont adopté ces crédits dans le cadre de l'examen du projet de budget rectificatif pour 2022 par 209 voix contre 156. Au total, l'Assemblée a voté une enveloppe de 12,7 milliards d'euros pour d'éventuelles opérations de soutien à des entreprises stratégiques françaises.

Le gouvernement détient déjà 84% d'EDF et a l'intention de lancer une offre publique d'achat (OPA) devant se terminer fin octobre. Ce retour de l'Etat à 100% dans EDF avait été annoncé le 6 juillet par la Première ministre Élisabeth Borne. La renationalisation devrait permettre au groupe, très endetté, d'emprunter à moindre coût et donner les coudées franches à l'Etat pour le réorganiser comme il l'entend, sans avoir à rendre compte à des actionnaires minoritaires - EDF ne sera d'ailleurs plus coté à la Bourse. Elle se fera via une offre publique d'achat (OPA) des 16% d'actions non détenues par l'Etat, d'ici fin octobre normalement.

Cette renationalisation intervient alors que l'énergéticien vit un épisode critique: l'Etat entend faire de lui le "bras armé" du verdissement de sa politique énergétique et de la conquête d'une plus grande souveraineté en la matière, alors qu'il se trouve dans une situation financière extrêmement dégradée. Dans l'hémicycle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Les députés relèvent le prix régulé de revente de l'électricité produite par EDF

Retraites : 500 millions d'euros en plus pour les pensions votés à l'Assemblée, un nouveau revers pour le gouvernement
La police de ce pays s'équipe d'un bolide pour traquer les malfrats
La montre est fausse, le voleur préfère la rendre à sa victime
Ses locataires ne paient pas, la propriétaire essaie de les expulser elle-même
Le cauchemar des passagers d'un Lyon-Paris en Ouigo arrêtés dans une gare à l'abandon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles