EDF: hausse de 16,9% du résultat net courant du Groupe 2012.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
E2F.BE27,810,00
EDF.PA29,000,50
BELI.PA28,96-1,13
EDNR.MI0,980,02

(CercleFinance.com) - EDF (Paris: FR0010242511 - actualité) a réalisé un chiffre d'affaires de 72 729 ME en 2012, en croissance de 11,4% par rapport à 2011 retraité (65 307 ME). En France, le chiffre d'affaires s'élève à 39,1 milliards d'euros, en croissance organique de 5,2% par rapport à 2011. L'EBITDA est de 9 930 millions d'euros, en croissance de 8,0% en organique.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires du segment s'élève à 9 739 millions d'euros en 2012, en hausse de 13,7% par rapport à 2011 et en croissance organique de 6,4%. En Italie, le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe s'élève à 10 098 millions d'euros, en progression de 54,1%.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) chiffre d'affaires du segment Autre international est de 7 976 millions d'euros, en hausse organique de 5,5%. L'EBITDA s'élève à 1 067 millions d'euros, en baisse de 19,5% en organique.

Le Résultat Net Part du Groupe s'élève à 3 316 millions d'euros, en progression de 5,3% par rapport à 2011 retraité. Le résultat net courant du Groupe est de 4 216 millions d'euros, en hausse de 16,9% par rapport au retraité 2011.

Le Conseil d'administration d'EDF a décidé de proposer à l'Assemblée générale des actionnaires le versement d'un dividende total de 1,25 E par action au titre de l'exercice 2012.

L'endettement financier net s'établit, en données pro forma, à 39,2 milliards d'euros au 31 décembre 2012. La hausse est de 5,9 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2011.

Le Groupe s'attend pour l'exercice 2013 à une croissance organique de l'EBITDA hors Edison (Milan: EDNR.MI - actualité) compris entre 0% et 3%. Pour Edison, le groupe vise des perspectives d'EBITDA récurrent en ligne avec 2012, avec une fluctuation possible des résultats entre 2013 et 2014 du fait du calendrier de renégociations des contrats d'approvisionnement en gaz

La direction d'EDF a pour objectif en 2013 un Ratio d'endettement financier net / EBITDA compris entre 2x et 2,5x et un taux de distribution de 55% à 65% du résultat net courant.

'Pour relever avec détermination les défis de 2013, le Groupe investira 12 milliards d'euros dans l'ensemble de ses métiers. Ces investissements permettront d'être au rendez-vous des enjeux industriels, tout en continuant d'améliorer la structure financière de l'entreprise, indissociable de la pérennité de son modèle industriel qui prouve aujourd'hui encore sa pertinence.' a déclaré Henri Proglio, Président Directeur Général d'EDF.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.