EDF: doit 613 millions d'euros à Enel, qui sort de l'EPR.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
E2F.BE27,810,00
EDF.PA29,000,50

(CercleFinance.com) - Le groupe énergétique italien Enel (Madrid: ENE.MC - actualité) jette l'éponge dans le dossier de l'EPR de Flamanville 3 : Enel a en effet fait valoir la clause de sortie de sa participation de 12,5% au capital du consortium développant cette centrale nucléaire de 3ème génération en Normandie, ce qui met un terme à l'accord stratégique signé en 2007. EDF (Paris: FR0010242511 - actualité) va donc reverser à Enel sa mise en capital de 613 millions d'euros, plus les intérêts.

Le groupe italien souligne le retard et les surcoûts de la construction de l'EPR ainsi que, facteur aggravant, 'une baisse significative de la demande d'électricité et l'incertitude du calendrier des autres investissements nucléaires en France'. De surcroît, un référendum mené en Italie en juin 2011 a conduit le pays d'origine d'Enel à cesser de développer ses investissements nucléaires.

La décision prendra effet au 19 décembre prochain.

En conséquence de la fin de cet accord, chacun des deux partenaires renonce ?à leurs options respectives dans les programmes de l'autre?.

?EDF récupère l'intégralité des droits dans le projet EPR Flamanville 3, y compris l'ensemble des revenus à venir de la commercialisation de l'électricité?, indique de son côté le groupe électro-nucléaire français.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.