La bourse ferme dans 7 h 32 min
  • CAC 40

    6 758,97
    +37,81 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 096,06
    +33,00 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,1312
    -0,0027 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 779,30
    +2,80 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    50 435,90
    -367,95 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,44
    +23,66 (+1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,95
    +2,77 (+4,19 %)
     
  • DAX

    15 208,05
    +107,92 (+0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 132,88
    +73,43 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • GBP/USD

    1,3289
    -0,0013 (-0,10 %)
     

EDF : CHIFFRE D’AFFAIRES DE 57,1 Mds€ EN PROGRESSION DE 15,7 % org., FINALISATION DU PLAN DE CESSIONS TRÈS BIEN ENGAGÉE, NOTATIONS EXTRA-FINANCIÈRES CONFIRMÉES À UN TRÈS HAUT NIVEAU, OBJECTIFS 2021 ET PRESPERCTIVES 2022 CONFIRMES

·23 min de lecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

10 novembre 2021

INFORMATION FINANCIÈRE AU 30 SEPTEMBRE 2021

CHIFFRE D’AFFAIRES DE 57,1 Mds€ EN PROGRESSION DE 15,7 % org. (1)

FINALISATION DU PLAN DE CESSIONS TRÈS BIEN ENGAGÉE

NOTATIONS EXTRA-FINANCIÈRES CONFIRMÉES À UN TRÈS HAUT NIVEAU

OBJECTIFS 2021 ET PERSPECTIVES 2022 CONFIRMÉS

Faits marquants

















ENEDIS

EDF classé (18) :



Objectifs 2021 et perspectives 2022 confirmés (19)





Objectifs 2021



EBITDA (20) > 17,7 Mds€

Endettement financier net / EBITDA (20) < 2,8x





Ambitions 2022

Réduction des charges opérationnelles (21) entre 2019 et 2022 500 M€



Cessions Groupe 2020-2022 (22) ~ 3 Mds€



Endettement financier net / EBITDA (20) ~ 3x

Dividende Taux de distribution cible du Résultat net courant 2021 et 2022 (23) 45 - 50 %

État engagé à opter pour un paiement en actions du dividende relatif à l’exercice 2021

Évolution du chiffre d’affaires du groupe EDF

(en millions d’euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%) (1)

France – Activités de production et commercialisation

19 996

23 151

+ 13,8

France – Activités régulées

11 310

12 371

+ 9,4

EDF Renouvelables

1 162

1 223

+ 7,2

Dalkia

2 807

3 178

+ 13,2

Framatome

2 223

2 360

+ 7,1

Royaume-Uni

6 717

6 790

- 1,3

Italie

4 218

6 529

+ 55,1

Autre international

1 749

2 101

+ 18,1

Autres métiers

1 589

2 653

+ 67,7

Éliminations inter-segments

(2 922)

(3 296)

-

Total Groupe

48 849

57 060

+ 15,7

Le chiffre d’affaires du Groupe est en forte progression par rapport aux neuf premiers mois de 2020. Il est soutenu par un meilleur niveau de production nucléaire (+1,4 Md€) et par des effets prix positifs principalement en France pour 0,8 Md€ (indexation du TURPE, prix de la capacité). Le chiffre d’affaires bénéficie également de la forte hausse des prix et des volumes du gaz (+2,8 Mds€), ainsi que de la revente des obligations d’achat en France à un prix plus élevé (+1,1 Md€), ces effets ayant toutefois un impact limité en EBITDA.

Evolution du chiffre d’affaires du Groupe par segment

France – Activités de production et commercialisation



(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (2)

19 996

23 151

+ 13,8

Le chiffre d’affaires progresse grâce aux effets volumes favorables pour un montant estimé à 1 422 millionsd’euros (3) par rapport aux neuf premiers mois de 2020.

La production nucléaire s’établit à 268,2 TWh, en hausse de 27,0 TWh par rapport aux neuf premiers mois de 2020, malgré la fermeture des réacteurs de Fessenheim. Cette évolution est liée à de moindres modulations dans un contexte de prix de marché élevés et à une meilleure disponibilité du parc nucléaire en 2021.

La production hydraulique (4) s’élève à 33,5 TWh, en baisse de 2,1 % (- 0,7 TWh) par rapport aux neuf premiers mois de 2020.

Les effets prix contribuent favorablement à cette évolution pour un montant estimé à + 80 millions d’euros en raison de ventes réalisées à des niveaux de prix supérieurs à 2020 (+1,2 Md€) mais qui sont quasi-totalement compensées par des volumes d’achats réalisés également dans un contexte de prix haussier (- 1,2 Md€).

Les conditions de marché aval ont un effet positif sur le chiffre d’affaires pour un montant estimé à 247 millions d’euros. En effet, malgré l’impact négatif de l’érosion des ventes d’électricité aux clients finals, les ventes intègrent l’augmentation du prix de la capacité dans les offres aux clients finals compte tenu de la hausse des prix constatée lors des enchères de capacité 2020.

La revente des obligations d’achat est en hausse pour un montant estimé à 818 millions d’euros en lien principalement avec l’effet positif des prix spot. L’impact est cependant limité en EBITDA.

France – Activités régulées (5)



(en millions d’euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (6)

11 310

12 371

+ 9,4

Le chiffre d’affaires bénéficie de l’évolution favorable de l’indexation (7) du TURPE 5 intervenue au 1er août 2020 et du TURPE 6 au 1er août 2021 pour un montant estimé à 273 millions d’euros.

Le climat plus proche de la normale en 2021 qu’en 2020 contribue à l’évolution du chiffre d’affaires pour un montant estimé à + 309 millions d’euros.

Par ailleurs, des effets prix liés notamment à l’évolution de la structure du portefeuille ont un impact favorable pour un montant estimé de 145 millions d’euros.

Les ventes bénéficient d’une forte augmentation des prestations de raccordement au réseau pour un montant estimé à + 183 millions d’euros.

Énergies Renouvelables

EDF Renouvelables

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (8)

1 162

1 223

+ 7,2

La production s’élève à 12,5 TWh à fin septembre 2021, en hausse organique de 10,9 % par rapport aux neuf premiers mois de 2020.

L’évolution positive du chiffre d’affaires est aussi portée par le secteur du solaire distribué aux Etats-Unis ainsi que par les prestations de maintenance pour compte de tiers, avec toutefois, pour ces activités, un effet limité en EBITDA.

La capacité nette installée d’EDF Renouvelables est en progression par rapport à fin décembre 2020 grâce aux mises en service intervenues en 2021 et s’établit à 9,2 GW (+ 0,5 GW).

Renouvelables Groupe (9)

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation (%)

Variation organique (%) (10)

Chiffre d'affaires (1)

2 972

4 556

+ 53,3

+ 54,5

L’évolution du chiffre d’affaires de l’ensemble des Renouvelables Groupe reflète principalement l’impact sur l’hydraulique de la forte augmentation des prix spot de l’électricité (utilisés par convention pour la valorisation de la production hydraulique (11)). Elle bénéficie aussi de la progression de 10 % de la production renouvelable éolienne et solaire du Groupe.

Services Énergétiques

Dalkia

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (12)

2 807

3 178

+ 13,2

La progression du chiffre d’affaires s’explique principalement par la reprise des activités de services et de travaux après un premier semestre 2020 marqué par la fermeture de nombreux sites clients et par des reports de chantiers dans le contexte de crise sanitaire.

Cette évolution est aussi soutenue par la forte hausse du prix du gaz par rapport aux neuf premiers mois de 2020. Cependant l’impact est limité en EBITDA.

Les températures, proches de la normale en 2021 par rapport à la douceur des neuf premiers mois 2020, contribuent à l’évolution du chiffre d’affaires.

Dalkia bénéficie d’un fort dynamisme commercial en France (froid industriel) et au Royaume-Uni.

SNCF Gares & Connexions, Dalkia et Stereograph ont signé un partenariat d’innovation public-privé inédit afin de créer une solution (plateforme qui accueillera à terme les jumeaux numériques de 122 gares) capable d’accompagner la gestion, l’exploitation et la maintenance des gares.

Services Énergétiques Groupe (13)

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation (%)

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

3 717

4 256

+ 14,5

+ 14,2

La croissance du chiffre d’affaires s’explique essentiellement par la croissance de la demande dans tous les pays du Groupe après une période de crise sanitaire et par la forte hausse des prix du gaz reflétée dans les ventes de Dalkia (avec un impact limité en EBITDA).

Framatome

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (14)

2 223

2 360

+ 7,1

Chiffre d’affaires contributif groupe EDF

1 294

1 323

+ 3,9

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2021 bénéficie de la reprise d’activité à la suite de la crise sanitaire en 2020 et de la progression des activités de la « Base Installée ».

Framatome développe son expertise en ingénierie et étend ses capacités dans le contrôle-commande grâce à la finalisation de l’acquisition de l’activité contrôle-commande de Rolls-Royce.

Framatome renforce sa présence au Royaume-Uni et continue de développer son portefeuille de solutions avec la finalisation de l’acquisition de BHR Group, le leader des produits et services d’ingénierie des fluides pour les secteurs de la chimie et de l’énergie nucléaire.

De plus, grâce à la finalisation de l’acquisition de la division nucléaire de RMC Technologies Canada Corp., Framatome renforce son expertise dans la technologie des réacteurs CANDU (15) ainsi que sa présence au Canada.

Royaume-Uni

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (16)

6 717

6 790

- 1,3

La production nucléaire s’élève à 30,5 TWh, en retrait de 2,1 TWh par rapport aux neuf premiers mois de 2020, en lien avec un programme de maintenance plus chargé et avec la prolongation de certains arrêts.

L’évolution du chiffre d’affaires s’explique essentiellement par la baisse des prix réalisés du nucléaire
(-11,5 £/MWh), en raison d’achats d’énergie effectués dans un contexte de prix très élevés.

L’activité de commercialisation bénéficie de l’augmentation de la demande des clients professionnels et industriels après une période de crise sanitaire dans un contexte de prix en hausse. La croissance des volumes vendus aux clients résidentiels, dont l’impact est limité en EBITDA, s’explique principalement par la reprise d’un portefeuille de clients (GNE) début 2021 et par un climat plus froid qu’en 2020.

Le portefeuille clients « Utility Point » a été repris en septembre selon le mécanisme de dernier recours (SoLR) dans un contexte de défaillances multiples.

Pod Point poursuit son développement. 140 000 points de charge ont été déployés à fin septembre 2021, soit + 47 % par rapport à fin décembre 2020.

Italie

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (18)

4 218

6 529

+ 55,1

Dans les activités gaz, le chiffre d’affaires progresse en raison principalement de la forte hausse des prix du gaz sur les marchés de gros, dont l’impact est cependant limité en EBITDA.

Le chiffre d’affaires bénéficie également d’une évolution favorable des ventes dans les activités électricité grâce à un effet prix positif et à la bonne performance des services systèmes.

La production renouvelable est également en progression sur les neuf premiers mois de 2021 (hydraulique et éolienne).

L’activité de commercialisation bénéficie de la reprise des activités après la crise sanitaire pour les clients professionnels dans un contexte de prix à la hausse. Le climat plus froid en 2021 qu’en 2020 contribue aussi à l’évolution du chiffre d’affaires, en particulier pour le segment des clients résidentiels.

Il convient de noter le relèvement par Moody's de la perspective d’Edison de négative à stable et la confirmation de la note "Baa2".

Autre international

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (17)

1 749

2 101

+ 18,1

Dont Belgique

1 241

1 448

+ 10,1

Dont Brésil

345

454

+ 42,3

En Belgique (18), le chiffre d’affaires est en progression de 125 millions d’euros reflétant la hausse des volumes de gaz vendus aux clients particuliers en lien avec un climat plus froid en 2021, et la progression des volumes d’électricité et de gaz livrés aux clients professionnels et industriels. Par ailleurs, le chiffre d’affaires bénéficie de l’augmentation des revenus des services systèmes.

Le développement éolien se poursuit avec une capacité nette installée de572 MW (19) à fin septembre 2021.

Au Brésil, le chiffre d’affaires est en progression de 146 millions d’euros en organique, principalement du fait de la réévaluation en novembre 2020 de 25 % du prix du Power Purchase Agreement (PPA) attaché à la centrale d’EDF Norte Fluminense en lien avec l’indexation au prix du gaz et avec l’évolution (sans impact en EBITDA) de la taxe ICMS (20). Durant les neuf premiers mois, l’effet change est défavorable (dépréciation du Réal Brésilien face à l’Euro).

Autres métiers

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (21)

1 589

2 653

+ 67,7

Dont activités gazières

544

1 163

+ 113,8

Dont EDF Trading

693

1 116

+ 62,5

Le chiffre d’affaires des activités gazières est en augmentation dans un contexte d’évolution très favorable des prix du gaz sur le marché de gros. Ces effets sont toutefois limités au niveau de l’Ebitda.

Le chiffre d’affaires d'EDF Trading est en croissance avec une marge trading qui bénéficie toujours de laperformance des activités de trading en Europe et aux Etats-Unis, dans un contexte de très forte volatilité de l’ensemble des marchés de commodités.

Principaux faits marquants (22) postérieurs

à la communication des résultats semestriels 2021

Nucléaire

  • À mi-parcours du plan excell, EDF et la filière nucléaire ont présenté des résultats concrets et de nouveaux engagements pour 2022 (cf. CP du 8 novembre 2021)

  • Création du « Fonds France Nucléaire », le fonds d’investissement dédié à la filière nucléaire française (cf. CP du 21 octobre 2021).

  • EDF a remis au gouvernement polonais une offre préliminaire non-engageante pour la construction de 4 à 6 réacteurs EPR en Pologne, d'une capacité totale de 6,6 à 9,9 GW (cf. CP du 13 octobre 2021).

Renouvelables (23)

  • EDF Renouvelables en Afrique du Sud a annoncé avoir remporté trois projets éoliens dans le cadre du Programme d’approvisionnement des producteurs indépendants d’énergie renouvelable (REIPPP) sud-africain (cf. CP du 9 novembre 2021)

  • Le groupe EDF et AME ont finalisé le financement du plus grand parc solaire du Chili (cf. CP du 25 octobre 2021)

  • La communauté d'agglomération de l'auxerrois, Hynamics et Transdev inaugurent le plus grand site de production et de distribution d'hydrogène renouvelable de France (cf. CP du 13 octobre 2021)

  • EDF Renewables North America et Clean Power Alliance ont signé un contrat d'achat d'électricité pour un projet de panneaux solaires avec stockage d'électricité (cf. CP du 2 septembre 2021).

  • Construction du premier parc éolien en mer de France à Saint-Nazaire : finalisation de la fabrication des composants et poursuite des opérations en mer (cf. CP du 28 août 2021).

EDF Energy (24)

  • HPC : Cinq ans plus tard, 22 000 travailleurs britanniques sont au travail sur Hinkley Point C (cf. CP du 29 septembre 2021).

  • Mise à jour de la stratégie du parc nucléaire britannique - septembre 2021 (cf. CP du 23 septembre 2021).

  • EDF a été désigné par l'Ofgem pour fournir les clients d'Utility Point (cf. CP du 17 septembre 2021).

  • Finalisation de la vente de West Burton B et de la batterie à EIG (cf. CP du 31 août 2021).

  • Sizewell B a été reconnectée au réseau (cf. CP du 24 août 2021).

Edison (25)

  • Edison a gagné l'arbitrage contre Qatargas. Le prix du contrat à long terme pour l'achat de GNL au Qatar n'augmentera pas (cf. CP du 20 septembre 2021).

  • Moody's modifie les perspectives d'Edison, qui passent de négatives à stables, et confirme la notation à Baa2 (cf. CP du 30 août 2021).

Dalkia (26)

  • Le Futuroscope et Dalkia renforcent leur partenariat historique dans la lutte contre le réchauffement climatique (cf. CP du 3 septembre 2021).

  • SNCF Gares & Connexions, Dalkia et Stereograph inaugurent en Occitanie un nouvel outil de pilotage des gares « nouvelle génération » (cf. CP du 2 septembre 2021).

Framatome (27)

  • Framatome a finalisé l’acquisition de l’activité contrôle-commande de Rolls-Royce Civil Nuclear (cf. CP du 8 novembre 2021).

  • Framatome a finalisé l’acquisition de BHR Group au Royaume-Uni (leader des produits et services d’ingénierie des fluides pour les secteurs de la chimie et de l’énergie nucléaire) (cf. CP du 3 septembre 2021).

  • Framatome a finalisé l’acquisition de la division nucléaire de RCM Technologies Canada Corp. (cf. CP du 3 août 2021).

Autres

  • Citelum et Eiffage ont remporté en groupement le marché de la Ville de Paris pour l’éclairage public, la signalisation lumineuse et les illuminations pour un montant global de 704 millions d’euros (cf. CP du 8 novembre 2021).

  • Distribution d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2021 avec option de paiement en actions nouvelles (cf. CP du 4 novembre 2021).

  • EDF devient le premier énergéticien à obtenir la certification « Relation Client France » de l’AFRC et de l’Association Pro France (cf. CP du 24 septembre 2021).

  • EDF a finalisé la vente de sa participation dans CENG (cf. CP du 9 août 2021).

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris l’hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 37,9 millions de clients (1), dont 28,7 millions en France (2). Il a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 69,0 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

  1. Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.

  2. Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg).

Cette présentation est uniquement destinée à des fins d'information et ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour la vente ou l'achat de titres, d'une partie de l'entreprise ou des actifs décrits ici, ou de tout autre intérêt, aux États-Unis ou dans tout autre pays.

La présente communication contient des déclarations ou informations prospectives. Bien qu’EDF estime que les attentes reflétées dans ces déclarations prospectives sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles sont faites, ces hypothèses sont intrinsèquement incertaines et impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont hors du contrôle d’EDF. Par conséquent, EDF ne peut donner aucune garantie que ces hypothèses se réaliseront. Les événements futurs et les résultats réels, financiers ou autres, peuvent différer sensiblement des hypothèses évoquées dans les déclarations prospectives en raison des risques et des incertitudes, y compris, et sans limitation, les changements possibles dans le calendrier et la réalisation des transactions qui y sont décrites.

Les risques et incertitudes (liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire, et climatique ) peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par EDF auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section 2.2 « Risques auxquels le Groupe est exposé » du document d’enregistrement universel (URD) d’EDF enregistré auprès de l’AMF le 15 mars 2021 (sous le numéro D.21-0121), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF à l’adresse www.amf-france.org ou celui d’EDF à l’adresse www.edf.fr ainsi que le rapport financier semestriel au 30 juin 2020, consultable en ligne sur le site internet d’EDF.

EDF ni aucun de ses affiliés ne s’engage ni n'a l'obligation de mettre à jour les informations de nature prospective contenues dans ce document pour refléter les faits et circonstances postérieurs à la date de cette présentation.

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

N’imprimez ce message que si vous en avez l’utilité.





EDF SA

22-30, avenue de Wagram

75382 Paris cedex 08

Capital de 1 578 916 053,50 euros

552 081 317 R.C.S. Paris



www.edf.fr



CONTACTS



Presse : +33(0) 1 40 42 46 37



Analystes et investisseurs : +33(0) 1 40 42 40 38


1 () Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.

2 () Small Modular Reactor.

3 () Autorité de Sûreté Nucléaire. Lettre du 15 septembre 2021.

4 () Lettre de l’ASN en date du 8 octobre 2021.

5 () Voir communiqué de presse du 28 août 2021.

6 () 8,4 GW en construction au niveau du Groupe à la fin septembre 2021 (4,4 GW de capacité solaire, 1,9 GW de capacité éolienne et 2,1 GW de capacité offshore) contre 8 GW à fin décembre 2020.

7 () Association Française de la Relation Client.

8 () Technologie proche de celle des pompes à chaleur, économie circulaire, préservation de l’environnement.

9 () 40 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour le Futuroscope, et 70 % d’autoconsommation énergétique d’ici 2025.

10 () Important Project for Common European Interest.

11 ( ) Début de la cotation le 4 novembre 2021.

12 () Selon une étude du GIREVE.

13 () Voir communiqué de presse du 20 septembre 2021.

14 () Dette nette économique selon la définition de l’agence Standard and Poors.

15 () Dans le top 1% (82/100 en 2021 vs 78/100 en 2020).

16 () Ou 2ième Groupe parmi les utilities. 72/100 contre 71/100 en 2020.

17 () https://www.edf.fr/transition-juste.

18 () Classement parmi 50 « Utilities » et 180 entreprises (dont 100 dans le secteur Oil and Gaz, et 30 dans l’automobile).

19 () Sous réserve des impacts d’un nouveau resserrement des restrictions sanitaires.

20 () Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2021.

21 () Somme des charges de personnel et des autres consommations externes. A périmètre, normes, taux de change et taux d’actualisation des retraites constants et hors inflation. Hors coûts des ventes des activités de services énergétiques et des services d’ingénierie nucléaire de Framatome, et de projets spécifiques tels que Jaitapur.

22 () Cessions signées ou réalisées : impact sur le désendettement économique du Groupe (définition Standard and Poors).

23 () Taux de distribution du résultat net courant ajusté de la rémunération des emprunts hybrides comptabilisée en fonds propres.

1 () Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.

2 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

3 () La valorisation des effets prix et volumes est réalisée par convention sur la base du prix couvert moyen de la production d’électricité (nucléaire, hydraulique et thermique).

4 () Production hydraulique hors activités insulaires avant déduction du pompage. Pour information, production après déduction du pompage : 29,8 TWh à fin septembre 2020 et 29,7 TWh à fin septembre 2021.

5 () Activités régulées comprenant Enedis, ÉS et les activités insulaires.

6 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

7 () Indexation du TURPE 5 distribution de +2,75% au 1er août 2020 et du TURPE 6 distribution de +0,91 % au 1er août 2021.

8 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

9 () Pour les activités de production électrique d’origine renouvelable optimisées au sein d’un portefeuille d’actifs de production plus large, en particulier s’agissant du parc hydraulique France, le chiffre d’affaires est estimé, par convention, comme la valorisation de la production réalisée au prix de marché (ou au tarif d’obligation d’achat), sans tenir compte de l’effet des couvertures, et tient compte de la valorisation de la capacité le cas échéant. Cette convention reflète au mieux l’usage du parc hydraulique et est différente de la convention utilisée pour l’évaluation des effets prix au sein du chiffre d’affaires du segment France-activités production et commercialisation dans laquelle l’ensemble de la production (nucléaire, hydraulique, thermique) est valorisé sur la base du prix moyen couvert du parc de production.

10 () L’écart entre la croissance faciale et la croissance organique est lié à des transferts intra-groupe.

11 () Production après déduction de la consommation du pompage.

12 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

13 () Les Services Énergétiques Groupe comprennent Dalkia, Citelum, CHAM, Sowee, Izivia et les activités de services d’EDF Energy, Edison, Luminus et EDF SA. Il s’agit notamment d’activités d’éclairage urbain, de réseaux de chaleur, de production décentralisée bas carbone à partir des ressources locales, de pilotage des consommations et de mobilité électrique.

14 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

15 () CANDU : CANada Deuterium Uranium. Réacteur nucléaire à l’uranium naturel à eau lourde pressurisée.

16 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

17 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

18 () Luminus et EDF Belgium.

19 () Capacité nette aux bornes de Luminus. La capacité brute éolienne installée s’élève à 630 MW à fin septembre 2021 vs 588 MW à fin décembre 2020, soit +7 %.

20 () Imposto sobre Circulação de Mercadorias e Serviços , impôt sur la Circulation des Marchandises et des Services au Brésil.

21 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

22 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf.fr

23 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf-renouvelables.com

24 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edfenergy.com

25 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edison.it

26 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.dalkia.fr

27 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.framatome.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles