La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 268,48
    -211,12 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    14 124,09
    +54,67 (+0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 643,42
    +1 550,61 (+4,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    988,67
    +19,83 (+2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 239,38
    -8,06 (-0,19 %)
     

Edenred des tickets restaurants à la fintech globalisée

·1 min de lecture

Paiements interentreprises, livraisons de repas, carburants… En nouvel expert des transactions dématérialisées, le leader des titres-restaurants profite de sa diversification entamée avant la pandémie.

On ne voit pas le sourire du PDG d'Edenred, caché par son masque chirurgical. Mais sa satisfaction est palpable. Attablé dans une salle de réunion au siège du groupe à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Bertrand Dumazy explique pourquoi la pandémie de Covid-19 n'a pas laminé son entreprise. On aurait en effet pu croire que le télétravail et les fermetures administratives des restaurants auraient mis à mal le leader de la gestion des frais professionnels. Contre toute attente, la catastrophe n'a pas eu lieu.

Numérisation à 90 %

Edenred affiche 373 millions d'euros de chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de 2021, contre 395 millions un an plus tôt. Une baisse due « aux taux de change défavorables et effets de périmètre ». Sans ces causes techniques, la croissance est de 3,6 % « en données comparables » comme disent les financiers. « Grâce à nos efforts de diversification et de digitalisation, Edenred a fait preuve d'une belle résilience, se réjouit Bertrand Dumazy. Pour l'année 2020, la baisse est de 1,6 %. J'ose dire : seulement 1,6 % ! »

Au moment de définir le savoir-faire de son entreprise, l'enthousiaste PDG énumère les concepts un brin abscons : « Nous sommes une plate-forme d'intermédiation entre 50 millions d'utilisateurs et 2 millions de marchands… Edenred est un bâtisseur d'écosystèmes privatifs de paiements contraints et fléchés. Je précise que nous sommes agnostiques en termes de technologie ! » Traduction : Edenred est capable de reproduire le modèle du Ticket-Restaurant (aujourd'hui sous forme de carte à puce) pour n'importe quelle dépense où l'on a besoin de contrôler que l'utilisateur n'achète pas autre chose, ne dépasse pas un certain plafond et autres contraintes légales. « Agnostique en termes de technologie », cela signifie qu'Edenred peut mettre en place toutes sortes de moyens de paiements modernes, cartes prépayées, mais aussi paiements via smartphone… L'entreprise est aujourd'hui presque totalement numérique, avec 90 % de transact[...]

Lire la suite sur challenges.fr