La bourse ferme dans 8 h 9 min
  • CAC 40

    6 277,24
    -19,45 (-0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 014,58
    -5,33 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 768,40
    -2,20 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    44 891,67
    -2 615,82 (-5,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 214,32
    -84,64 (-6,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,02
    +0,64 (+1,01 %)
     
  • DAX

    15 368,20
    -0,19 (-0,00 %)
     
  • FTSE 100

    6 979,58
    -20,50 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,24
    -10,91 (-0,04 %)
     
  • GBP/USD

    1,4002
    +0,0018 (+0,13 %)
     

Ecoslops : Un premier contrat de vente, pour une valeur proche de 5M€, signé avec Valtech Energy au Cameroun pour le Mini P2R, qui devient « Scarabox »

Ecoslops
·4 min de lecture

Paris, le 16 mars 2021

Ecoslops est heureuse d’annoncer la signature d’un premier contrat de vente de son Mini P2R (« Scarabox® »), unité containérisée pour la revalorisation des huiles de vidange et des résidus pétroliers.

Ce contrat, consécutif à la signature d’une lettre d’intention le 24 juin 2020, a été signé avec la société camerounaise Valtech Energy, qui appartient au groupe SCIN (plus de 400 employés dans les secteurs du BTP, du transport et de l’environnement) dirigé par Ismaël NJoya, entrepreneur camerounais établi. Valtech Energy a ouvert avec succès en 2020 une installation MARPOL de réception des déchets pétroliers maritimes dans la zone portuaire de Kribi, nouveau port en eaux profondes du Cameroun inauguré en 2019. Valtech Energy voit comme un développement logique la possibilité de perfectionner sa capacité de traitement des déchets et d’accroitre sa production de produits énergétiques grâce à la solution d’économie circulaire proposée par Ecoslops.

La valeur du contrat, proche de 5 millions d’euros, est constituée de l’équipement clé en main (pour 4 millions d’euros, facturable en 2021) et d’une licence d’exploitation associée à une prestation d’assistance technique par Ecoslops pour une durée de 8 ans (avec une facturation annuelle).

La livraison de l’unité est prévue au mois d’octobre 2021 pour un démarrage avant la fin de l’année. Elle est conditionnée à la mise en place du financement avec les banques historiques du groupe SCIN, qui ont montré un fort intérêt pour le projet.

Le Cameroun génère environ 70.000 tonnes d’huiles usagées par an (camions, bus, voitures,...) et importe par ailleurs des produits énergétiques fossiles, notamment du fuel pour son industrie. Cette unité donnera un véritable exutoire à des déchets dangereux et polluants tout en servant les industriels en produits énergétiques (de même qualité que ceux importés, mais produits cette fois-ci au Cameroun). La capacité de production d’environ 7.000 tonnes par an - soit 10% du marché - laisse présager d’autres développements ultérieurs sur ce même marché.


_________


Ce premier contrat est aussi l’occasion pour Ecoslops de baptiser officiellement sa dernière innovation « Scarabox® »

Le scarabée joue un rôle écologique déterminant en recyclant les matériaux les moins nobles de la nature, il tire le maximum de ce qui lui est donné pour survivre, trouve l’usage pour tout et ne perd rien.

Inspiré par le scarabée sacré d’Égypte, symbole de la résurrection, de la transformation, de la renaissance, et de la vie éternelle,, Scarabox® se veut être le reflet de la mise à disposition d’une technique circulaire et pérenne, dans un format containérisé, livrée clé en main.

Avec le démarrage effectif de cette nouvelle activité en tant que fournisseur de solutions circulaires (vente d’équipement avec une licence pluriannuelle), Ecoslops confirme sa raison d’être : « contribuer à la transition énergétique et à la préservation de l’environnement par le biais d’innovations permettant de préserver les stocks de matières premières et d’éviter les pollutions ».

La Scarabox® a vocation à se développer rapidement sur un marché mondial potentiel de plusieurs centaines d’unités - avec une accélération notable prévue dès 2022 - et à devenir une activité essentielle du groupe Ecoslops en complément de son activité de construction/exploitation de micro-raffineries pour compte propre. Cette nouvelle solution containérisée bénéficie de l’expérience accumulée par la société et ses équipes sur le site de Sines au Portugal où elle a traité plus de 100.000T de résidus d’hydrocarbures depuis 2015.

Vincent Favier, Président Directeur Général d’Ecoslops a déclaré : « Nous sommes enchantés de voir se concrétiser le développement de cette nouvelle technologie, qui bénéficiera d’abord à la réduction des pollutions sauvages par les huiles de vidange usagées dans de nombreux pays. Nous constatons un très fort intérêt pour la Scarabox®, et sommes prêts désormais à une diffusion plus large de ces unités à travers le monde. La première unité installée au Cameroun et acquise par Valtech Energy sera la vitrine mondiale qui permettra une véritable accélération de cette nouvelle activité, complémentaire de nos micro-raffineries développées en propre. Nous comptons sur la concrétisation rapide des lettres d’intention signées ainsi que sur les autres marques d’intérêt suscitées depuis un an. L’objectif est d’atteindre progressivement un rythme de croisière de l’ordre de 5 à 10 unités installées par an d’ici les 5 prochaines années. Enfin, l’industrialisation des Scarabox® fait aussi l’objet de toute notre attention. Nous comptons poursuivre et accentuer notre démarche de construction en France en maximisant le contenu local afin de garder une très forte réactivité et une qualité de réalisation irréprochable. »

A PROPOS D’ECOSLOPS
Ecoslops est cotée sur Euronext Growth à Paris
Code ISIN : FR0011490648 - Mnémonique : ALESA / éligible PEA-PME.
Contact Relations investisseurs : info.esa@ecoslops.com - 01 83 64 47 43

Ecoslops est la cleantech qui fait entrer le pétrole dans l’économie circulaire grâce à une technologie innovante, permettant de produire du carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers. La solution proposée par Ecoslops repose sur un procédé industriel unique de micro-raffinage de ces résidus pour les transformer en produits commerciaux de 2ème génération aux standards internationaux. Ecoslops offre aux infrastructures portuaires, aux collecteurs de résidus ainsi qu’aux armateurs une solution économique et plus respectueuse de l’environnement.
www.ecoslops.com


Pièce jointe