Economie : une seconde organisation japonaise au sein du "Club des investisseurs de long terme"

Le Club des investisseurs de long terme, dont la Caisse des Dépôts française est un des membres fondateurs, a accueilli son 16ème membre. La Banque du Japon pour la coopération internationale (Japan Bank for International Cooperation, JBIC), rejoint donc l'organisation quelques mois après sa compatriote BDJ. La JBIC est une entité dont l'unique actionnaire est l'Etat nippon, dont la principale mission est de contribuer au développement économique du pays et à l'internationalisation de son économie.

Le Club représente désormais un montant total d'actifs de 4,1 milliards de dollars, ce qui en fait l'une des premières plateformes mondiale d'investisseurs, assurent ses promoteurs. Il promeut les coopérations opérationnelles entre institutions financières capables de soutenir les investissements massifs que requiert une croissance économique durable, tant au niveau national que dans un cadre multilatéral.

L'organisation comprend la Banque Européenne d'Investissement, la Caisse des Dépôts française, la KfW allemande, la CDP italienne, la chinoise China Development Bank, l'émiratie Mubadala, la polonaise BGK, la canadienne Omers, la néerlandaise APG, l'indienne IDFC, la russe Vnesheconombank, la turque TSKB, la CDG marocaine, la BDJ, Banque de Développement du Japon et donc la JBIC japonaise.