La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 884,03
    -96,29 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    12 964,60
    +26,48 (+0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0087
    -0,0093 (-0,92 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 135,47
    -278,21 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,64
    -1,10 (-0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 275,79
    +1,75 (+0,04 %)
     

Ecomiam : panne de croissance

L'activité continue de se tasser pour le distributeur breton de produits surgelés. Au troisième trimestre, son chiffre d’affaires est ressorti à 9,5 millions d’euros, en baisse de 15,4% à données comparables. Ecomiam subit la fermeture temporaire de trois anciens magasins pour travaux, mais, surtout, le groupe fait face au contexte inflationniste, fardeau des consommateurs. Au total, sur les neuf premiers mois de son exercice décalé s'achevant fin septembre, les facturations sont ressorties à 28 millions d’euros, en recul de 16%. Face à une base de comparaison élevée, Ecomiam met les bouchées doubles pour accélérer sa croissance. Aussi, le groupe poursuit son développement au niveau national. Au 30 juin, il comptait onze nouvelles enseignes, dont 73% hors de Bretagne. Le distributeur mise par ailleurs sur sa notoriété à travers sa première campagne publicitaire à la télévision: 42 spots ont été diffusés entre le 27 juin et le 9 juillet. Autant d'éléments qui peuvent relancer les affaires du trublion breton du surgelé. Mais l'environnement reste difficile.  Conservez l'action Ecomiam [ALECO]. Objectif de cours : 7,50 euros. Profil d'investissement : spéculatif. Prochain rendez-vous : chiffre d’affaires annuel, le 6 octobre. Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles