Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 485,04
    -78,76 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 518,79
    -111,99 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 130,09
    -148,51 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 963,08
    -12,43 (-0,25 %)
     

Eaux minérales traitées : le scandale prend de l’ampleur, une enquête ouverte contre Nestlé

Cozine / Adobe Stock

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet d'Epinal pour tromperie à l'encontre de Nestlé Waters, soupçonné d'avoir eu recours à des traitements illégaux pour purifier ses eaux minérales, a-t-on appris mercredi auprès du procureur de la République. L'ouverture de cette enquête, à une date non précisée, fait suite à un signalement de l'Agence régionale de santé (ARS), a précisé à l'AFP le procureur Frédéric Nahon, confirmant une information des médias Le Monde et Radio France. Les investigations ont été confiées au service national des enquêtes de la DGCCRF et «sont toujours en cours, notamment pour établir si la dénomination eau minérale +naturelle+ est trompeuse ou pas», a encore indiqué le magistrat.

Selon la réglementation, pour que l'eau puisse se qualifier de «minérale naturelle» ou «de source», il ne doit pas être fait recours à des dispositifs de désinfection. Des extraits d'un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) publiés par Radio France et Le Monde font état que «30% des marques françaises ont recours à des traitements non conformes pour continuer à vendre de l'eau initialement impropre à la consommation».

L'Igas s'était vu confier en 2021 une «mission d'inspection des usines de conditionnement d'eaux minérales naturelles et d'eaux de source» en France, après que le numéro un mondial de l'eau minérale Nestlé Waters (Perrier, Vittel, Hépar, Contrex) a reconnu auprès des autorités des «pratiques de traitements non conformes sur (ses) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas a profité de la hausse des taux en 2023, énorme gain sur Bank of the West
CAC 40 : la Bourse de Paris plonge, la Fed déçoit sur les taux
Mistral Ai, Kyutai, ces startup francaises championnes de l'IA
Trip.com : faut-il se laisser séduire par le Booking chinois ?
Vivendi, Bolloré… la hausse en Bourse jusqu’où, alors que le projet de scission se précise ?