Marchés français ouverture 12 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1292
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    23 673,93
    -115,00 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    50 301,43
    -429,10 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,46
    +7,58 (+0,53 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Eaton tire parti des technologies de désactivation des cylindres et de gestion thermique des gaz d’échappement, pour réduire les émissions des véhicules utilitaires

·5 min de lecture
  • L’évolution des normes mondiales contraint de plus en plus les équipementiers de moteurs diesel à employer des stratégies supplémentaires de réduction des émissions

GALESBURG, Michigan, November 16, 2021--(BUSINESS WIRE)--La société de gestion de l’énergie, Eaton, a annoncé aujourd’hui que son Groupe Véhicules avait démontré que la technologie de Désactivation des cylindres (Cylinder Deactivation, CDA) était efficace pour permettre aux véhicules utilitaires à moteur diesel de répondre aux futures exigences mondiales en matière d’émissions. À ce jour, la technologie a été évaluée avec un système de post-traitement à couplage étroit de Réduction catalytique sélective (Selective Catalytic Reduction, SCR) avec et sans chauffage électrique de 48 volts.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211116006373/fr/

Eaton has demonstrated its cylinder deactivation technology is effective for meeting future global emissions requirements for diesel-engine powered commercial vehicles. (Photo: Business Wire)

« Notre technologie de CDA a démontré qu’elle pouvait aider nos clients à respecter les réglementations de plus en plus strictes sur les émissions des moteurs diesel », a déclaré Christopher Mancuso, directeur de l’unité commerciale Gestion de l’air du moteur (Engine Air Management), du Groupe Véhicules (Vehicle Group), chez Eaton. « Cela arrive à un moment où de nombreux constructeurs mondiaux sont en train de déterminer les technologies qu’ils utiliseront pour réduire les émissions nocives des véhicules de prochaine génération. »

De nouvelles réglementations relatives aux émissions, sur lesquelles travaillent le California Air Resources Board (CARB), l’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis, et la Commission européenne (CE) devraient être adoptées au cours des années à venir. Ces institutions, travaillant de concert avec d’autres organismes de réglementation, nationaux et internationaux, cherchent à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les polluants atmosphériques nocifs produits principalement par les poids lourds, les fourgonnettes et les autobus.

Le préchauffage rapide du catalyseur joue un rôle clé

Eaton s’est associée au Southwest Research Institute (SwRI), l’une des plus anciennes et des plus importantes organisations indépendantes de recherche appliquée et de développement, à but non lucratif, aux États-Unis, pour démontrer la faisabilité de la technologie développée par son Groupe Véhicules. Les résultats ont montré que l’utilisation de la CDA et d’un catalyseur SCR à couplage étroit permettait de réduire à la fois les émissions d’oxyde d’azote (NOx) et de dioxyde de carbone (CO2) avec des économies de consommation de carburant pouvant aller jusqu’à 40 % lorsque le véhicule tourne au ralenti.

Les résultats précédents utilisant la CDA et un catalyseur SCR à couplage étroit avaient démontré qu’on atteignait la conformité aux réglementations américaines à venir concernant les émissions de NOx et de CO2 pour les véhicules utilitaires diesel. Les tests réalisés avec le nouveau cycle de charge basse (Low-Load Cycle, LLC) ont entraîné une baisse de 5 % du CO2 et une réduction considérable du NOx. L’évaluation a été développée par le CARB de manière à reproduire les opérations réelles des tracteurs urbains et des véhicules professionnels à faibles charges de moteur.

Les tests d’Eaton réalisés en 2021 en collaboration avec le SwRI ont montré de nouveaux progrès, puisqu’ils ont fait chuter les niveaux de NOx de 99,4 % par rapport à la Procédure de test fédérale (Federal Test Procedure, FTP), tout en réduisant les émissions de NOx de LLC bien en deçà des directives actuelles. Il convient de noter également que l’utilisation du même système de post-traitement avec l’ajout d’un réchauffeur électrique de 48 volts, situé en amont du SCR a permis de réduire encore davantage les émissions de CO2.

La technologie de CDA peut profiter aux constructeurs automobiles confrontés à un durcissement des normes relatives aux émissions, en Europe. La prochaine série d’exigences, connue sous le nom d’Euro VII pour les poids lourds, cible la deuxième partie de la décennie. Aux États-Unis, le CARB est en train d’introduire des réglementations plus strictes dont l’entrée en vigueur est prévue pour 2024, tandis que l’EPA a choisi 2027 pour commencer à appliquer des limites d’émissions plus strictes sur les nouveaux modèles de poids lourds. Collectivement, ces normes visent à atteindre une réduction des émissions d’échappement de NOx pouvant aller jusqu’à 90 %, d’où la nécessité de plus en plus impérieuse pour les constructeurs de moteurs mondiaux d’employer des stratégies supplémentaires de réduction des émissions, comme le chauffage électrique du catalyseur. Cette technologie témoigne des efforts mis en œuvre par Eaton pour progresser vers la réalisation de ses Objectifs de durabilité 2030. D’ici 2030, l’entreprise vise à réduire de 15 % les émissions non seulement de ses solutions, mais également de l’ensemble de sa chaîne de valeur.

La mission d’Eaton consiste à améliorer la qualité de vie et l’environnement, grâce à l’utilisation de technologies et de services de gestion de l’énergie. Nous proposons des solutions durables permettant à nos clients de gérer efficacement l’énergie électrique, hydraulique et mécanique, de manière plus sûre, plus efficace et plus fiable. Le chiffre d’affaires d’Eaton s’est élevé à 17,9 milliards USD en 2020, et l’entreprise vend ses produits dans plus de 175 pays. Nous comptons environ 85 000 employés. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.eaton.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211116006373/fr/

Contacts

Thomas Nellenbach
thomasjnellenbach@eaton.com
(216) 333-2876 (portable)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles