La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 199,55
    +1 247,30 (+2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

EasyJet s'attend à une très lourde perte au 1er trimestre

·1 min de lecture

Lourde perte en vue pour EasyJet. La compagnie aérienne britannique a annoncé mercredi 14 avril s'attendre à une perte avant impôt comprise entre 690 et 730 millions de livres pour le premier semestre achevé fin mars, et prévoit de voler à 20% de ses capacités au printemps. Le transporteur n'a tourné qu'à 9% de ses capacités de 2019 entre janvier et mars, du fait des confinements et restrictions de déplacements face à la pandémie. Son chiffre d'affaires a été divisé par dix à 235 millions de livres sur la totalité du premier semestre de son exercice décalé, selon un communiqué. La compagnie a transporté 4,1 millions de passagers, contre 38,6 millions un an plus tôt.

Le groupe prévoit toutefois une augmentation de ses capacités à partir de fin mai, avec la levée espérée des restrictions de déplacement au Royaume-Uni. "Nous saluons la confirmation du gouvernement britannique selon lequel les voyages internationaux sont en passe de rouvrir comme prévu mi-mai", souligne Johan Lundgren, directeur général. Il rappelle que la plupart des pays en Europe prévoient de faire de même, grâce aux campagnes de vaccination, et précise avoir la flexibilité nécessaire pour augmenter rapidement le nombre de ses vols et répondre à la demande. Au Royaume-Uni, "nous continuons à discuter avec le gouvernement pour faire en sorte que le coût des tests nécessaires soit revu en baisse, afin de ne pas rendre les voyages plus onéreux", selon M. Lundgren. Il avait dénoncé la semaine dernière le coût "injuste" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'efficacité du vaccin Moderna revue à la baisse
Gap France : offre de reprise de l'enseigne de prêt-à porter
La Russie pourrait revenir à l’achat en force sur l’or !
Après Alibaba, la Chine lance un ultimatum à TikTok, Baidu et Tencent
Aéronautique et défense : l’emploi résiste à la crise, malgré le choc