Marchés français ouverture 3 h 41 min

Easyjet obligé de s'excuser après la diffusion d'une vidéo polémique

C’est ce que l’on appelle un "bad buzz". La compagnie aérienne Easyjet a été contrainte de s’excuser auprès de ses personnels après la diffusion d’une vidéo censée "motiver" les salariés du groupe face à la crise économique que traversent les transporteurs aériens. Dans cette vidéo, le patron d’Easyjet demandait ainsi aux pilotes et aux personnels de cabine de faire de "gros efforts financiers", détaille The Guardian.

Non seulement l’annonce est mal passée auprès des personnels du groupe mais il s’avère également que le patron de la compagnie a en réalité plagié un autre discours, tenu cette fois par le Premier ministre irlandais. Un monteur anonyme s’est en effet amusé à assembler les images de l’allocution de Leo Varadkar avec l’appel à la solidarité de Peter Bellew, ancien directeur de Ryanair et désormais chef d’exploitation d’Easyjet.

Congés sans solde

Il a ainsi prouvé que les deux discours étaient identiques sur certains points ce qui a provoqué la consternation au sein du personnel de la compagnie lowcost. D’autant plus que, dans cette allocution, le dirigeant appelait les équipages à accepter la prolongation de la période de congés sans solde et un gel des salaires pour faire face à la crise traversée par Easyjet, détaille The Irish Time. De nouveaux sacrifices demandés aux personnels en pleine polémique autour des conditions de travail des salariés de la compagnie.

>> A lire aussi - Air France, Easyjet, Ryanair... serez-vous remboursés ? Pouvez-vous reporter gratuitement ?

"Les pilotes d'easyjet étaient déjà consternés par la conduite de Peter cette semaine, je pense que ce discours clairement plagié cimente sa réputation d'être totalement indigne de confiance", détaille au Guardian un pilote qui souhaite rester anonyme. Face à la situation, Peter Bellew a dû présenter ses excuses, samedi 21 mars. "Certains d'entre vous ont repéré des similitudes entre le message que j'ai fait la semaine dernière et un récent discours du taoiseach irlandais [premier ministre irlandais

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook et Amazon réduisent à leur tour leur flux
Pour faire grandir sa start-up, faut-il forcément opter pour un des incubateurs stars ?
Il n'y a qu'un fabricant de chloroquine en France. Et il est en redressement judiciaire !
Chômage, faillites… l’économie de la zone euro va lourdement chuter en 2020, alerte UBS
Vinci, Saint-Gobain... les géants du CAC40 multiplient les avertissements sur résultats