EADS : Gain de 26% en 3 mois, vendez

Airbus, filiale d’EADS, a annoncé des livraisons et des commandes inédites en 2012, en hausse de 10% par rapport à l’année précédente. Sur la période, le constructeur aéronautique a en effet livré 588 appareils et dépassé largement son objectif de 650 commandes, en enregistrant 914 ventes. Chiffre symbolique, la valeur du carnet de commandes d’Airbus est désormais estimée à 638 milliards de dollars, un nouveau record dans l’industrie aéronautique.

En octobre dernier, à l’annonce de l’échec du projet de fusion entre EADS et le britannique BAE Systems, nous avions conseillé d’acheter le titre du constructeur aéronautique européen. En décembre, nous avons relevé notre objectif de cours alors que le groupe annonçait son intention de racheter prochainement 15% de son capital.

Depuis, le titre EADS a continué son ascension, soutenu par de nouvelles commandes, notamment en provenance des pays émergents, et indirectement par les déboires du 787 Dreamliner de son concurrent Boeing, jusqu’à toucher notre objectif de 33 euros.

Un vol rapide et profitable pour les abonnés Premium de Capital.fr, qui ont pu enregistrer une plus-value de 26,2% en 3 mois. A ce niveau de cours, nous recommandons de vendre la valeur.

Retrouvez cet article sur capital.fr