EADS: Cassidian étudie le radar à balayage électronique.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
EADSF70,900,50
^REURUSD1 743,77+17,35

(CercleFinance.com) - Cassidian, la division de défense et de sécurité d'EADS (Other OTC: EADSF.PK - actualité) , a mis en évidence par le biais d'une étude de simulation les avantages du recours au futur radar à balayage électronique pour l'Eurofighter et a préparé les premiers pilotes aux particularités de cette nouvelle technologie.

L'étude qui s'est étalée sur deux ans a été commanditée par l'autorité des approvisionnements militaires, l'Office fédéral de l'équipement, des techniques d'information et de l'utilisation (BAAINBw) en coopération avec la société IABG GmbH à Munich/Ottobrunn.

IABG exploite depuis des années un simulateur man-in-the-loop (MILSIM) qui permet de réaliser des scénarios opérationnels réalistes pour les avions de l'armée de l'Air allemande, comme par exemple l'Eurofighter.

Le but était de comparer à partir de scénarios réalistes la nouvelle technologie radar à balayage électronique avec les radars à orientation mécanique de l'antenne actuellement en service.

Ceci avait pour objectif de mettre en évidence les avantages technico-opérationnels du radar à balayage électronique à grand champ de vision (Wide Field of Regard) et d'élaborer des possibilités d'optimisation pour le futur comportement en mission des pilotes.

'Contrairement aux radars conventionnels, un radar à balayage électronique permettra de réaliser sur l'Eurofighter plusieurs tâches quasi-simultanément', souligne EADS.

Cassidian, précurseur de cette technologie en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) , entretient la plus grande ligne de production pour ces modules radar.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.