La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 650,22
    +47,14 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1636
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 798,70
    +16,80 (+0,94 %)
     
  • BTC-EUR

    52 685,31
    -1 732,39 (-3,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,00
    -45,04 (-3,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,45
    +0,95 (+1,15 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,26
    -130,44 (-0,86 %)
     
  • S&P 500

    4 540,93
    -8,85 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3755
    -0,0040 (-0,29 %)
     

E85 : pourquoi ce carburant restera moitié moins cher que le super SP95-E10

·2 min de lecture

Tandis que les prix à la pompe retrouvent leur niveau d’avant la crise des Gilets jaunes, un nombre croissant d’automobilistes se convertissent au superéthanol E85, vendu moitié moins cher que le SP95-E10. Or, Bercy n’a aucune raison de combler cette différence.

La hausse des prix des carburants s’invite dans le discours de campagne d’Anne Hidalgo. Le 6 octobre, en effet, la candidate à la présidence de la République expliquait que si elle proposait de “ramener temporairement le taux de TVA de 20 % à 5,5 % sur les carburants”, c’était pour “aider les Français à passer un cap difficile”. La candidate à la présidentielle a calculé que cette mesure se traduirait de manière concrète par une baisse des prix à la pompe de l’ordre de 20 à 25 centimes d’euro le litre.

En France, les prix des carburants flambent, au point de retrouver leur niveau de fin 2018, quand une hausse de 3 centimes d’euro avait suffi à jeter dans les rues des Gilets jaunes très en colère. Mais s’il est une catégorie d’automobilistes qui ne s’inquiète pas trop de ces fluctuations, c’est bien celle qui a fait le choix de rouler au superéthanol E85.

Depuis dix ans, le E85 s’affiche moitié moins cher que le SP95 E10 : c’est parti pour durer

Le prix moyen de ce carburant pour moteur à essence se maintient obstinément à moins d’un euro le litre. D’après le site Internet officiel prix-carburants.gouv.fr, le litre de superéthanol E85 s’affiche en ce début d’automne en moyenne à 70 centimes, contre 67 centimes sur les 6 premiers mois de 2021. C’est environ moitié moins cher que le litre de super sans-plomb SP95-E10, dont l’appellation — soit dit en passant — atteste du fait qu’il contient déjà 10 % d’éthanol.

Pourquoi un tel cadeau fiscal ? L’État le justifie au regard de la nature renouvelable de l’éthanol : la croissance des plantes transformées en cet alcool (betterave, céréales, résidus sucriers et amidonniers) fixe une part du carbone présent dans l’atmosphère. Le superéthanol E85 n’est pas de l’éthanol pur : ce carburant mélange à de l’essence fossile une part variable d’alcool végétal — au mieux 85 % en été, mais seulement 65 % en hiver, histoire de faciliter les démarrages à froid. La combustion de la variante “été” du superéthanol E85 émettrait 50 % de mo[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Pourquoi Hidalgo propose de baisser temporairement la TVA sur les carburantsCes voitures hybrides compatibles avec l’éthanol E85 dès l’originePourquoi l’éthanol E85 ne connaît pas la criseRouler à l'éthanol sans kit E85 : quels risques pour mon moteur ? Rouler au E85 : comment et pourquoi faire modifier sa carte grise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles