La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 319,37
    +381,99 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

E-commerce: C-Log, cet entrepôt qui fonctionne avec des petits robots

REPORTAGE - C-Log, filiale du Groupe Beaumanoir (Cache Cache, Bréal, Caroll, Caroll, Morgan…), vient d’inaugurer un entrepôt entièrement dédié au e-commerce près d’Orléans. Un site de 18.000 m2 où des robots conçus en Bretagne ont été intégrés à la chaîne logistique.

Simplifier le process du e-commerce. C’est le défi que s’est lancé C-Log, spécialisé dans la logistique dédiée au , en inaugurant ce jeudi 12 mai un entrepôt entièrement consacré au commerce en ligne à Poupry, près d’Orléans. La particularité de ce site de 18.000 m2? La filiale du (Cache Cache, Bréal, Caroll, Bonobo, Morgan…) a misé sur l’innovation technologique pour augmenter la cadence de traitement des commandes. L’entreprise promet ainsi de faire en sorte qu’une commande passée avant 19h soit livrée dès le lendemain avant 10h chez le particulier. "Concrètement, on gagne un jour de traitement sur ce site", assure Bertrand Chabrier, directeur du développement chez C-Log. Pour ce faire, l’entreprise a imaginé pendant quatre ans avec l’aide d’environ 15 collaborateurs des petits robots capables de transporter un vêtement de la zone de stockage vers une trappe où les pièces sont ensuite récupérées par l’un des 25 employés avant d’être emballées et envoyées par camion.

Dans un espace de 6.000 m2 dédié au "hub digital", quelque 70 robots déambulent sur un damier où des QR-codes sont alignés. "À chaque passage d'un robot sur un QR-code, on va donner une instruction à la machine pour lui indiquer la trajectoire à prendre. Le tout est contrôlé via une intelligence en centrale", explique Gwendal Buzulier, directeur de l’industrialisation. Au total, ces machines pesant moins de deux kilogrammes sont capables de transporter des vêtements pendant 10h.

Made in Bretagne

Imaginés et conçus en Bretagne, ces robots baptisés "Asimob" participent ainsi à rendre la chaîne de logistique plus efficace. C’est en tout cas ce qu’assure la société qui souligne que ce type de fonctionnement permet aux marques avec lesquelles elle travaille de réduire les coûts de gestion des commandes. À noter que 50% de l'activité de C-Log est réalisée pour les marques du groupe Beaumanoir. "Dans un process classique du e-commerce, on va toucher la pièce quatre ou cinq fois. Sur ce site, l’ensemble du [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles