Publicité
La bourse ferme dans 2 h 52 min
  • CAC 40

    7 574,21
    -58,50 (-0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 953,11
    -30,00 (-0,60 %)
     
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0889
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 447,70
    +18,80 (+0,77 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 843,52
    +1 176,49 (+2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 328,03
    -12,93 (-0,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,50
    -1,41 (-1,72 %)
     
  • DAX

    18 492,40
    -98,49 (-0,53 %)
     
  • FTSE 100

    8 142,24
    -40,72 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,17 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    41 275,08
    +84,40 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 727,98
    -287,96 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2954
    -0,0011 (-0,09 %)
     

Duralex, en verre et contre tout !

ANDBZ/ABACA

Nostalgique

« Et toi, t’as quel âge ? » Le petit jeu qui consistait à déchiffrer le numéro au fond du verre Gigogne a amusé des générations d’enfants à l’heure de la cantine. On pouvait vieillir ou rajeunir de plusieurs dizaines d’années du jour au lendemain ! Mais on s’en doutait : ce chiffre fétiche n’est qu’un simple numéro, celui du moule dans lequel a été fabriqué le verre. Et comme il n’en existe que 48, impossible d’être plus âgé ! On se souvient aussi d’avoir vu rebondir un Duralex sur le sol du réfectoire ou de la cuisine. Car sa vertu reconnue est son incroyable robustesse.

Incassable

« Dura lex, sed lex » (la loi est dure, mais c’est la loi) : de cette locution latine naît, en 1945, le nom de Duralex, signé par un géant de l’industrie française, Saint-Gobain. Depuis 1934, près d’Orléans, à La Chapelle-Saint- Mesmin, l’entreprise fabrique des vitres pour voitures, selon le processus de trempe : un refroidissement brutal par ventilation d’air froid sur le verre, préalablement porté à une température de 650°C, le rendant deux fois et demie plus résistant qu’un verre classique. Bien inspirée, la firme l’applique à la verrerie et investit le marché de la vaisselle. Duralex triomphe pendant les Trente Glorieuses : verres, assiettes, bols et saladiers font partie de la panoplie de la cuisine « moderne ».

PUBLICITÉ

Design

La PME a pourtant bien failli voler en éclats, avant d’être sauvée, début 2021, par un autre grand nom de la verrerie française : Pyrex. Après quelques décennies de désamour, Duralex fait son grand retour, avec l’essor du vintage et du « made in France », et jouit d’une réputation internationale. Mais dans un catalogue qui compte 350 références, la timbale ronde Gigogne et, surtout, le Picardie, à sept facettes, demeurent les stars incontestées.

Icône design des plus abordables (à partir de 5 € les quatre), ce dernier s’expose dans la boutique du musée d’art moderne de New York (MoMA) ou celle du musée des Arts décoratifs de Paris. Quand il ne fait pas son cinéma à la main de 007 (Daniel Craig), dans Skyfall (2012) ! Ces derniers temps, il s’est même encanaillé, se parant de couleurs et trônant sur les tables des restos branchés. Parangon de l’objet ordinaire, le verre Duralex est désormais tendance.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi