La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 863,73
    +326,45 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Plus d'un million de contaminations quotidiennes au Covid-19 dans le monde

·2 min de lecture

Sur la semaine du 23 au 29 décembre, 1.045.000 contaminations quotidiennes en moyenne au Covid-19 ont été recensées dans le monde, selon un comptage de l'AFP. C'est un record. Les décès sont en revanche en baisse.

Avec le nombre de contaminations liées au qui explose dans le monde, le cap symbolique du million de nouveaux cas quotidiens a été franchi pour la première fois sur la semaine du 23 au 29 décembre, selon un comptage de l'AFP. Plus de 7,3 millions de nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés dans le monde au cours des sept derniers jours, soit une moyenne de 1.045.000 contaminations par jour. Ces chiffres sont nettement supérieurs au record établi avant la vague actuelle, atteint entre le 23 et le 29 avril 2021 (817.000 cas quotidiens avaient alors été enregistrés).

Des chiffres sous-estimés

Ils se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste non détectée malgré l'intensification du dépistage dans de nombreux pays depuis le début de la pandémie, après la découverte du virus fin 2019. En outre, les politiques de tests diffèrent d'un pays à l'autre.

Le nombre de contaminations dans le monde, en hausse depuis la mi-octobre, a augmenté de 46% au cours des sept derniers jours par rapport à la semaine précédente. La propagation du variant Omicron, très contagieux, pourrait entraîner "un tsunami de cas", a prévenu mercredi le directeur général de , Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Cela exerce et continuera d'exercer une immense pression sur un personnel de santé épuisé et des systèmes de santé au bord de l'effondrement", a-t-il averti.

Des décès au plus bas depuis octobre 2020

Plus de 85% des contaminations actuelles se concentrent entre deux régions où Omicron est fortement présent, l' (4.022.000 cas au cours des sept derniers jours, +36% par rapport à la semaine précédente) et les et le (2.264.000 cas, +83%). Seule l' (268.000 cas, -12%) a vu la pandémie reculer au cours de la semaine écoulée.

À l'inverse des contaminations, le nombre de décès liés au Covid-19 poursuit une baisse entamée il y a trois semaines. Environ 6.400 décès liés au virus ont été enr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles