La bourse ferme dans 3 h
  • CAC 40

    6 344,54
    -18,14 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 684,06
    -19,36 (-0,52 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 800,80
    -7,40 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    28 609,00
    -707,52 (-2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    668,10
    -13,00 (-1,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,48
    -1,01 (-0,91 %)
     
  • DAX

    13 938,66
    -89,27 (-0,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 420,69
    +2,54 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2251
    -0,0011 (-0,09 %)
     

Ducournau (Pierre Fabre) : "La tâche est colossale"

SOMMET DU BIEN COMMUN - En prélude au Sommet "Sauver le Bien commun", Eric Ducournau, directeur général de Pierre Fabre, détaille comment le laboratoire veut se caler sur les objectifs climatiques de l'Accord de Paris.

Challenges - Le défi du réchauffement climatique est-il un sujet de forte mobilisation pour Pierre Fabre?

Eric Ducournau (Pierre Fabre) - Chez Pierre Fabre, c’est un sujet depuis toujours! L’entreprise a été construite sur la notion de respect global de l’Homme et de la nature. Santé et environnement ont partie liée: le dérèglement climatique provoque des sécheresses et des inondations, les effets du soleil endommagent la santé et les sols. Face à ces défis, nous avons lancé Green Mission Pierre Fabre en 2019. C’est une démarche transversale qui vise à engager toute l’entreprise et ses collaborateurs. Au Canada nous replantons des arbres, en Grèce nous protégeons des oliviers centenaires et à Muret, près de Toulouse, des salariés se retrouvent chaque semaine pour préparer des colis destinés aux réfugiés ukrainiens.

Quelle est votre stratégie pour relever ce défi et avec quels objectifs?

Nous avons décidé de caler notre action sur la trajectoire de l’ (COP21) qui vise un réchauffement limité à 2°C. La tâche est colossale. Sont concernés par exemple les déplacements, le chauffage des bâtiments, la gestion des déchets et les achats de matières premières. Au final, nous devrons réduire de 33% nos émissions de CO2 d’ici à 2030 (ndlr: par rapport à 2015). D’ici à 2025, nous voulons aussi porter la part des énergies renouvelables à 25% et réduire notre consommation d’eau de 25%. Tous ces objectifs et nos progrès sont régulièrement partagés avec nos salariés et nos banquiers.

Pourquoi les banquiers?

Nous avons contracté un prêt gagé sur la tenue de nos engagements climatiques. S’ils ne sont pas tenus, le taux d’intérêt augmente! C’est un challenge, mais je pense que nous dépasserons ces objectifs.

Quelles sont les actions concrètes que vous mettez en œuvre?

Les emballages et les matières premières représentent près du tiers de nos émissions de CO2. Nous développons de plus en plus de produits utilisant des matériaux "recyclés et recyclables", comme sur nos dernières brosses[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles