La bourse ferme dans 7 h 2 min
  • CAC 40

    6 550,65
    -100,26 (-1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 102,64
    -62,84 (-1,51 %)
     
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 740,50
    -11,50 (-0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    35 797,66
    -2 070,59 (-5,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 038,83
    -62,69 (-5,69 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,20
    +0,75 (+0,99 %)
     
  • DAX

    15 424,92
    -148,96 (-0,96 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,79
    -43,61 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    +291,61 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,3659
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Dubaï utilise des drones à faisceau laser pour générer des pluies artificielles

·1 min de lecture

Le Centre national de météorologie de Dubaï, aux Émirats arabes unis, a trouvé un nouveau moyen de faire tomber la pluie. Il utilise des drones émettant des faisceaux laser pour générer des pluies artificielles. La semaine dernière, le service météorologique du pays a mis en ligne deux vidéos prouvant l'existence de fortes averses dans les rues de Dubaï. Voici comment cela fonctionne : les drones tirent des faisceaux laser sur les nuages, les chargeant en électricité. Cette charge provoque des précipitations en forçant les gouttelettes d'eau à se rassembler pour créer de plus grosses gouttes de pluie, ce qui revient à électrifier l'air pour créer de la pluie.

En mars dernier, la BBC a rapporté que les Émirats arabes unis souhaitaient tester la technologie des drones, qu'ils ont développée en collaboration avec l'université de Reading au Royaume-Uni. La pluie générée artificiellement est cruciale car Dubaï ne reçoit en moyenne que 10 cm de précipitations par an. Cela rend l'agriculture difficile et oblige le pays à importer plus de 80% de sa nourriture. Cela n'arrange pas non plus les températures étouffantes du pays. Le 6 juin, par exemple, Dubaï a enregistré une température étouffante de plus de 51 degrés Celsius.

À lire aussi — Dubaï accueillera une flotte de taxis autonomes dès 2023

La technologie de production de pluie de Dubaï n'est pas totalement différente de l'ensemencement des nuages, qui est utilisé aux États-Unis depuis 1923 pour lutter contre les périodes prolongées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

D'Ariane 1 à Ariane 6, voici comment ont évolué les fusées européennes
Digitalisation des entreprises : la véritable place de la 5G
Pourquoi le tourisme spatial pourrait avoir des effets négatifs sur la pollution de l'atmosphère
Le module russe Nauka s'est amarré à l'ISS, le bras robotisé européen va pouvoir être déployé
En Chine, un nouveau champ de silos à missiles nucléaires révélé par des images satellites

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles