La bourse ferme dans 5 h 42 min
  • CAC 40

    6 656,80
    -13,05 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,16
    -1,67 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 779,10
    +8,60 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    55 011,35
    +1 139,52 (+2,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,44
    +20,09 (+1,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,20
    -0,76 (-0,92 %)
     
  • DAX

    15 533,36
    +17,53 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 212,74
    -4,79 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3776
    -0,0017 (-0,13 %)
     

DSK, le roi de Jordanie, Tony Blair... Les "Pandora Papers" les accusent d'évasion fiscale

·1 min de lecture

Les révélations des "Pandora Papers", cette nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) publiée dimanche 3 octobre, concernent aussi bien des personnalités politiques que des artistes et mêmes des rois. Le Premier ministre tchèque, le roi de Jordanie, le président du Kenya... Tous sont soupçonnés d'avoir dissimulé des avoirs dans des sociétés offshore notamment à des fins d'évasion fiscale.

Au total, selon Le Monde, 600 Français apparaissent dans l’enquête dont "un conspirationniste d’extrême droite" qui a recouru à une société aux Seychelles "pour vendre livres et pilules miracles". Les "Pandora Papers" concerne également l'ancien ministre Dominique Strauss-Kahn. L'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI) aurait fait transiter plusieurs millions de dollars d'honoraires de conseil à des entreprises par une société marocaine exempte d'impôts.

À lire aussi — Les 11 Etats qui ont récupéré le plus d’argent grâce aux Panama Papers

L'enquête, à laquelle ont collaboré environ 600 journalistes, s'appuie sur quelque 11,9 millions de documents provenant de 14 sociétés de services financiers et a mis au jour plus de 29 000 sociétés offshores.

Selon ces documents, le roi Abdallah II de Jordanie a créé au moins une trentaine de sociétés offshore, c'est-à-dire dans des pays ou territoires à fiscalité avantageuse, et acheté par leur biais 14 propriétés de luxe aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, pour plus de 106 millions de dollars.

En (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon s'oppose à une augmentation de ses frais de port pour les livres en France
Incursion record de 56 avions chinois dans l'espace aérien taïwanais
Le régulateur européen donne son feu vert à une 3e dose du vaccin Pfizer contre le Covid-19
L'Australie rouvrira ses frontières en novembre après un an et demi de fermeture
Le passeport devient obligatoire pour rentrer au Royaume-Uni

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles