Marchés français ouverture 5 h 6 min
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 989,41
    +52,20 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    0,9827
    +0,0026 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 117,67
    -105,16 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    19 576,90
    -205,75 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,39
    -6,03 (-1,36 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     

DS9 E-Tense 250: une routière franco-chinoise qui aime l’électricité

Challenges - N. Meunier

ESSAI– Quelques mois à peine après sa commercialisation, la DS9 adopte une nouvelle motorisation hybride rechargeable de 250 ch, qui remplace la précédente de 225 ch. Le progrès concernant l’autonomie électrique est sensible, sans altérer les qualités de cette grande routière.

Grande berline bourgeoise, la DS9 se veut l'un des fleurons de la gamme . Voilà sans doute pourquoi sa gamme est déjà remaniée, alors qu'elle n'a été lancée qu'il y a quelques semaines. En effet, la version hybride rechargeable de 225 ch, qui représente l’essentiel des ventes, sort du catalogue, pour la bonne cause: elle est remplacée par une nouvelle version de 250 ch. Il semblerait que cette grande berline de la taille d’une BMW Série 5 ou d’une entende rivaliser dignement avec la concurrence, en évoluant régulièrement.

Sur cette nouvelle DS9 E-Tense 250, le gain de puissance concerne avant tout la partie thermique. Le quatre-cylindres essence de 1,6 litres, bien connu et plus vraiment de toute première jeunesse, voit sa puissance grimper de 180 ch à 200 ch. Le moteur électrique, logé à la place du convertisseur de la boîte de vitesses, stagne à 110 ch. Mais le plus intéressant concerne la nouvelle batterie, qui annonce une capacité de 15 kWh, contre 11,9 kWh auparavant grâce à une nouvelle chimie des cellules (lithium NMC 712 contre NMC 111 auparavant). Plus denses, ces nouvelles cellules fournies par A123 n’augmentent pas le volume de la batterie, alors que l’augmentation de masse se limite à 2,4 kg. Le chargeur embarqué de 7,4 kW permet un plein en deux heures et demi environ, dans la bonne moyenne de la catégorie.

Une autonomie en progrès pour la DS9 E-Tense 250

Cet accumulateur plus généreux, qui sera bientôt également décliné sur le haut-de-gamme de 360 ch, a un effet bénéfique sur l’autonomie, puisque nous avons pu parcourir 50 km sans utiliser le moteur essence. C’est une grosse dizaine de mieux que sur l’ancienne version. La consommation nous a semblé également en progrès, comme sur les derniers modèles hybrides rechargeables lancés par les ex-marques du groupe PSA depuis quelques mois. Nous avons ainsi relevé une moyenne de 6,7 l/100 km sur route et 7,5 l/100 km sur autoroute en mode hybride, une fois la batterie vide. Voilà qui est tout à fait honnête,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi