Marchés français ouverture 2 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1888
    +0,0035 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 579,02
    +38,19 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    45 219,95
    +2 586,12 (+6,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 082,51
    +58,30 (+5,69 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

Dry January : effets de l'alcool sur la santé et troubles d'usage de l'alcool (2/3)

Julien Hernandez, Rédacteur scientifique
·2 min de lecture

C'est aujourd'hui devenu un truisme : boire de l'alcool de façon excessive et régulière expose à des risques sérieux pour la santé à court, moyen et long terme. Selon le Center for Disease Control and Preventioncet excès conduit à la mort 95.000 personnes par an et fait perdre en tout 2,8 millions d'années cumulées de potentiel de vie. C'est un enjeu colossal de la santé publique que de prévenir l'ensemble de ces décès prématurés. 

Risques à court et long terme

Tout d'abord, quelques rappels sur les risques. À court terme, l'abus d'alcool peut provoquer des blessures plus ou moins sérieuses, par exemple en provoquant des accidents de voiture, des chutes, des noyades ou encore des accidents du quotidien. Sa consommation accroît également le risque de violence et, par conséquent, celui de commettre des homicides, des agressions sexuelles, des violences conjugales, et celui de mettre fin à ses jours. Après un certain seuil, l'alcool peut amener son consommateur jusqu'au coma. Aussi, il peut exposer à des comportements sexuels à risque, en oubliant de se protéger avec les moyens à notre disposition contre les maladies sexuellement transmissibles. Enfin, chez la femme enceinte, il augmente le risque de fausse couche ou de mort à la naissance. 

À long terme, la consommation chronique d'alcool augmente votre tension artérielle, facteur de risque des maladies cardiovasculaires, et peut conduire à un risque plus important d'infarctus du myocarde, d'accident vasculaire cérébral, de pathologies hépatiques et digestives. Le risque de cancer est également majoré spécifiquement pour les cancers du sein, de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, du foie et du colon. L'alcool altère aussi l'efficience de votre système immunitaire, ce qui accroît votre probabilité de tomber malade si vous êtes attaqué par un pathogène. Des problèmes de mémoire, d'apprentissage, de dépression, d'anxiété et des problèmes sociaux sont aussi exacerbés par la consommation chronique d'alcool. Certains...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura